“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Bottas lorgne le carré d’as

Mis à jour le 25/05/2019 à 10:33 Publié le 25/05/2019 à 10:33
Valtteri Bottas : quatre pole positions à la suite ?
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Bottas lorgne le carré d’as

Poleman à Shanghai, Bakou et Barcelone, le coéquipier finlandais de Lewis Hamilton réussira-t-il la passe de quatre aujourd’hui lors des cruciales qualifications ? La parole au chrono...

Jeudi, il est resté tapi dans l’ombre du roi. Deuxième des essais libres à 8 petits centièmes de secondes de son champion de coéquipier. Une broutille !

Hier, pendant que le reste du monde, surtout Ferrari et Red Bull, continuait à se triturer les méninges pour tenter de réduire le gouffre d’avance des Mercedes, lui a fourbi son arme. Une Flèche d’Argent que Valtteri Bottas compte bien mettre encore dans le mille, aujourd’hui, quand sonnera l’heure de vérité.

Chine, Azerbaïdjan, Espagne : et un, et deux, et… 3-0 ! Voilà donc près d’un mois et demi que le placide Finlandais affole le chrono chaque samedi de Grand Prix. Trois pole positions à la suite, série en cours ! Cet après-midi, celui-ci lorgnera ainsi le carré d’as.

Comme ses voisins de paddock, l’ex-pilote Williams sait très bien que la pole position pèse beaucoup plus lourd ici qu’ailleurs.

Tordre le cou au chat noir monégasque

Si les départs en tête n’ont pas été synonymes de victoires quatre fois sur cinq en ce début de saison - la seule exception, ce fut d’ailleurs lui, à Bakou -, aucun des gros bras ne crachera sur l’opportunité d’avoir l’horizon dégagé, demain à 15 h 10. Surtout pas l’actuel 2e du championnat pilote qui n’a jamais escaladé le podium princier.

Résident monégasque, Bottas aimerait bien tordre le cou au satané chat noir se faisant un malin plaisir de lui mettre des bâtons dans les roues « à domicile ».

« Les années précédentes, notre voiture était parfois difficile à exploiter ici », rappelle-t-il. « Jeudi, j’ai trouvé la W10 agréable, saine, réactive. Je me suis senti à l’aise. Un feeling que j’espère retrouver demain (aujourd’hui) pour aller chercher la limite lors de la Q3. »

Comme transfiguré cette saison, l’ancien porteur d’eau devenu rival numéro 1 entend jouer sa chance à fond, n’en déplaise à sa Majesté Lewis Hamilton.

Victoires

Pole positions

8

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.