“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Boris Herrmann fait cavalier seul à bord du Malizia II

Mis à jour le 09/11/2018 à 05:17 Publié le 09/11/2018 à 05:17
Une dégradation était attendue cette nuit et se poursuivra ce vendredi. 	(DR)

Boris Herrmann fait cavalier seul à bord du Malizia II

Jour 4.

Jour 4. Deux groupes se détachent chez les Imoca. Seul Boris Herrmann a décidé d'adopter une autre stratégie. Alors que les autres concurrents obliquent vers l'Ouest à la hauteur de Madère, l'Allemand est décalé à l'Ouest et fait route à hauteur des Açores.

Une stratégie payante, puisqu'il pointe à la deuxième place du classement, mais un choix qui lui apportera tout de même quelques difficultés par la suite, comme il l'a concédé hier en vacation. « J'en ai vraiment marre, je suis jaloux des autres qui sont dans des conditions plus confortables. Je suis les fichiers et je surveille les modèles. Je vais virer nord-ouest encore, revirer au milieu des Açores et ensuite partir pour éviter l'anticyclone. Ca va peut-être me ralentir mais je n'ai pas trop le choix, il faut que je poursuive la route que j'ai commencée. J'ai eu des petits soucis hier en cassant l'amure du J3. Ca tapait fort dans les vagues et ça rague sur les bouts. J'ai été obligé d'abattre pour récupérer la voile et j'ai perdu 30 à 40 milles dans l'affaire. »

E.A.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct