“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Boris Hermann et Malizia II dans le top 10

Mis à jour le 07/11/2018 à 05:14 Publié le 07/11/2018 à 05:14
Ce mardi, il ne restait que 14 Imocas en route pour Pointe-à-Pitre, sur les 21 qui ont pris le départ dimanche.

Ce mardi, il ne restait que 14 Imocas en route pour Pointe-à-Pitre, sur les 21 qui ont pris le départ dimanche. Jean-Marie Liot

Boris Hermann et Malizia II dans le top 10

Sur la Route du Rhum, le monocoque monégasque engagé en IMOCA 60 et son navigateur se portaient bien selon les dernières nouvelles obtenues ce mardi, malgré la complexité météorologique

Dans une vidéo postée lundi via Instagram sur le compte « team-malizia », Boris Hermann annonçait que tout allait bien, sauf la météo. Du vent, des nuages noirs, le temps se montrait menaçant. Mais sûrement l'était-il moins qu'hier.

En effet, sur le site officiel de la Route du Rhum, on pouvait lire, « la situation météo se dégrade nettement sous l'influence d'une dépression très creuse sur le nord de l'Atlantique ce mercredi. Chez les Imocas, Thomson continue de faire cavalier seul en première position, au nord de la route directe. Il va pouvoir remettre du sud dans sa route avec l'orientation du vent au nord-ouest prévu en cours de journée. Pour les autres situés beaucoup plus à l'est et au sud avec une position moyenne à la latitude de La Rochelle, le vent d'ouest à sud-ouest sera accompagné d'un temps très instable avec des grains et des rafales de 40 à 45 nœuds. »

Et ce ne sera pas beaucoup mieux aujourd'hui. En espérant que le premier bateau aux couleurs du Yacht-Club et son navigateur tiendront le coup, car tous n'ont pas résisté.

De la casse chez les Imocas

Il ne reste que 14 Imocas encore en course pour rejoindre Pointe-à-Pitre en Guadeloupe sur les 21 qui ont pris le départ de Saint-Malo, ce dimanche. Démâtage, avaries de voile, les abandons suite à des problèmes techniques se sont multipliés chez les concurrents de Boris Hermann. À bord de son monocoque à foils, le Malizia II, l'Allemand qui porte les couleurs de la Principauté continue sa route. En sixième position, il n'est qu'à quelques miles du Suisse Alan Roura.

Avant qu'il parte le navigateur avait d'ailleurs dit, « je rêve bien évidemment de podium, mais face au plateau, j'ai conscience que ce n'est peut-être pas très réaliste, disons que je vise le top 5 ».

Il n'en est pas très loin, même si la route est encore longue. Cette édition 2 018 est la première expérience en solitaire, pour ce navigateur au CV nautique bien rempli.

3 500 miles nautiques à parcourir

Les Imocas 60 pieds sont parmi les bateaux les plus rapides des courses modernes. Ils sont légers, mais restent toutefois solides pour pouvoir résister aux conditions les plus difficiles que les navigateurs peuvent rencontrer en mer. Pour l'heure, le record de la Route du Rhum en Imoca est détenu par le Français François Gabart.

Il a réalisé en 2014 les 3 500 miles en 12 jours 4 heures 38 minutes et 55 secondes, très précisément. Un record qui pourrait bien être dépassé cette année grâce à l'arrivée des foilers, dont le bateau du Yacht-Club de Monaco est d'ailleurs équipé.

Il s'agit d'un « appendice en carbone qui s'enfonce dans l'eau, permet de soulever le bateau et de le faire voler ». Pour l'heure, c'est le Britannique Alex Thomson qui est en tête, mais cette course sera sans nul doute disputée et très intéressante jusqu'au bout pour les passionnés, mais aussi pour ces navigateurs qui seront candidats au Vendée Globe 2 020.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.