“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bonnes raisons de se régaler au port Hercule

Mis à jour le 04/12/2016 à 05:01 Publié le 04/12/2016 à 05:01

Bonnes raisons de se régaler au port Hercule

Les stands de bouche sont l'une des signatures du village de Noël, axé cette année autour des douceurs. Visite à l'heure du déjeuner, entre brioches hongroises, crêpes et confit de canard

Midi. L'heure des ventres qui gargouillent et des estomacs creux. Hier, beaucoup ont choisi de prendre la direction du port Hercule, à l'heure du déjeuner. Ils se sont posés sur les tables installées au village de Noël. Toutes sont cernées par des stands alimentaires. Crêpes, gaufres, grillades, saucisses, sandwiches, spécialités du Sud-Ouest ou de Savoie… Tout cela se retrouve sur de plus ou moins grandes assiettes. Et il y a du choix. Beaucoup de choix. Visite guidée de ces chalets qui recèlent de douceurs… Des classiques parmi les classiques au plus exotique, voilà trois bonnes raisons de venir manger ici.

1 Les douceurs

Dès que l'on entre dans le village, face à la rue Suffren-Reymond, la première chose que l'on voit, c'est un mot : « Gaufres ».

En dessous, face aux clients, des pots d'une célèbre pâte à tartiner au chocolat et à la noisette attendent, alignés comme des petits soldats. Le ton est donné. Ici, il y a beaucoup de douceurs. C'est d'ailleurs le thème retenu, cette année.

Au fil des chalets, le nez hume aussi des odeurs de beignets, crêpes, barbapapa ou marrons chauds. Que de douceurs en perspective…

2 Les classiques

C'est une odeur reconnaissable entre mille. Un peu de vin, un peu d'épices… les effluves de vin chaud apparaissent, au détour de plusieurs chalets. Ce n'est pas le seul classique de la saison - ou pas, d'ailleurs - présent ici. Il y a aussi des patates au four savoyardes, montagnardes, nordiques, des hamburgers, hot-dogs, confits de canards, salades landaises, fromage au four et tartines, viandes…

3 L'exotisme

Si les douceurs hollandaises restent un domaine inexploré pour vous, le village de Noël est une occasion de gagner en culture culinaire. C'est l'occasion de découvrir les stroopwafels, des gaufres plates. Ou des croustillons hollandais, des beignets croustillants. Tout cela se trouve chez Olibollerie. Il y a aussi des poffertjes, des desserts quelque part « entre la pâte à crêpes et à gaufres », chez La petite winstub sucrée. Un peu plus loin, Siklosi propose des kürtoskalács, des brioches hongroises aromatisées aux noix, à la cannelle, à la noix de coco… à déguster avec du vin chaud à base de cerise ou de prune.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct