“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Blessé à cause du sentier qu'il doit emprunter

Mis à jour le 29/09/2018 à 05:10 Publié le 29/09/2018 à 05:10
« J'ai été blessé d'avoir, tous les jours, et souvent deux fois par jour, traversé ce sentier de montagne avec trois ou quatre kilos de course à porter. »

« J'ai été blessé d'avoir, tous les jours, et souvent deux fois par jour, traversé ce sentier de montagne avec trois ou quatre kilos de course à porter. » J. A.

Blessé à cause du sentier qu'il doit emprunter

A la suite de l'éboulement de la route de Béroulf, Michel, 65 ans, doit parcourir un chemin abrupt pour se rendre à Sospel. Il souffre maintenant d'une fracture de fatigue au genou.

Je suis blessé à cause de ce sentier de montagne. » Vendredi dernier, Michel, 65 ans, était une nouvelle fois au Centre hospitalier Princesse-Grace pour poursuivre des examens du genou. Lui et sa femme Marie-Claire, 67 ans, ont mis le réveil à 3 h 30 du matin pour aller de Sainte-Sabine à Monaco et être à l'heure au rendez-vous du médecin.

Et le diagnostic est tombé : « C'est une fracture de fatigue. Ça fait très mal. » Le radiologue est catégorique : « Bien sûr qu'il faut marcher avec deux béquilles », lance le docteur Philippe...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct