Rubriques




Se connecter à

Bienvenue chez Givenchy

La marque de luxe française s'installe à l'hôtel Métropole, sa troisième adresse dans le monde. Elle ouvre un établissement de soins qui veut faire la différence dans l'offre en Principauté

CEDRIC VERANY Publié le 28/04/2017 à 05:07, mis à jour le 28/04/2017 à 05:07

Ils voulaient de l'exclusivité. Et marquer une différence dans la « jungle » des spas en Principauté. L'hôtel Métropole s'est associé à Givenchy pour réinventer son spa et ouvrir un nouvel espace aux couleurs de la prestigieuse marque de cosmétiques.

Il n'existe que trois spas Givenchy dans le monde. Après Fès au Maroc et Chardonne en Suisse, l'enseigne de luxe française, propriété du groupe LVMH, s'est allié au palace monégasque pour imaginer ce troisième écrin labellisé Givenchy, qui accueille depuis quelques jours ses premiers clients.

Six mois de travaux

 

Six mois de travaux ont été nécessaires pour agencer les 1 200 mètres carrés aveugles, sous la piscine de l'hôtel, en un temple du bien-être, déclinés dans une dizaine de cabines et une zone de fitness autour d'une boutique, reprenant les codes noir, blanc et or Givenchy et proposant la gamme de produits de la marque.

« Pour le spa, nous proposons une expérience globale », souligne le directeur des lieux, William Cardelin, qui chapeaute une équipe d'une douzaine de personnes, dont des masseuses qui ont été formées un mois au protocole de soins signés Givenchy.

La carte des soins oscille entre 180 et 400 euros, prix notamment du fameux soin noir, signature de la maison Givenchy. Une prestation globale pour la peau avec des produits à base d'algue noire.

C'est l'architecte d'intérieur Didier Gomez qui a pensé l'écrin soigné où est logé l'établissement. Et comme dans l'hôtel, la musique d'ambiance est signée Béatrice Ardisson.

 

De quoi convaincre les amateurs de massages à pousser la porte.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.