“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bientôt une nouvelle bretelle pour faciliter l'accès à Monaco?

Mis à jour le 26/04/2016 à 05:17 Publié le 26/04/2016 à 09:21
La bretelle sert aujourd’hui de voie de service. Elle ne pourrait être miseen service qu’après de gros travaux notamment au débouché sur la RD 2564.

La bretelle sert aujourd’hui de voie de service. Elle ne pourrait être miseen service qu’après de gros travaux notamment au débouché sur la RD 2564. Photo J.-F. Ottonello

Bientôt une nouvelle bretelle pour faciliter l'accès à Monaco?

Le secrétaire d'Etat chargé des Transports l'annonce dans un courrier adressé au député-maire de Menton: il a décidé de demander à Escota de lancer une étude visant «à établir un ou plusieurs scénarios techniques d'aménagement de la bretelle de Beausoleil» et d'en évaluer les coûts.

En clair, Alain Vidalies a donné son feu vert à la réouverture de cette bretelle de sortie de l'A8, qui viendrait soulager l'actuelle sortie vers Monaco et le village de La Turbie, asphyxié chaque matin. Elle sert aujourd'hui de voie de service, à proximité de l'aire de Beausoleil, en reliant l'autoroute à la route de Menton (RD 2564).

Le secrétaire d'Etat indique aussi son intention de solliciter le préfet des Alpes-Maritimes afin qu'il organise «un tour de table financier avec les collectivités locales concernées et la principauté de Monaco sur le financement de cette étude».

Cette décision ministérielle fait suite à une demande de Jean-Claude Guibal, qui défend ce projet depuis des années. Lequel, maintenant, souhaite que «ce projet, qui, permettra de fluidifier la desserte de toute la partie Est de Beausoleil, puisse être réalisé dans les meilleurs délais possibles».


La suite du direct