Rubriques




Se connecter à

Bientôt des caméras de vidéosurveillance pour traquer les infractions au Code de la route à Cap d'Ail

Pour punir les infractions au Code de la route, de plus en plus récurrentes sur la commune, l’assemblée municipale a voté à l’unanimité l’instauration de la vidéo-verbalisation.

Thibaut Parat Publié le 11/06/2021 à 16:15, mis à jour le 11/06/2021 à 14:45
Cap-d'Ail passe de 76 à 83 caméras de vidéo-surveillance pour traquer les délinquants de la route. Photo Cyril Dodergny et Jean-François Ottonello

Pour traquer et punir des infractions de plus en plus récurrentes sur l’asphalte, le conseil municipal de Cap-d’Ail a acté, ce mercredi soir, le principe de vidéoverbalisation sur l’ensemble du territoire communal. Dès lors que le préfet des Alpes-Maritimes donnera son feu vert, les 76 caméras de la ville - bientôt 83 - pourront capter à distance ces manquements au Code de la route.

Non-port de la ceinture de sécurité, usage du téléphone, vitesse excessive, utilisation des bandes d’arrêt d’urgence, feux rouges grillés, non-port du casque, non-respect de la priorité de passage à l’égard d’un piéton et bien d’autres incivilités...

Zéro tolérance, donc.

 
Depuis le Centre de supervision urbain, les agents habilités pourront dresser des verbalisations. Photo Cyril Dodergny et Jean-François Ottonello.

Une artère dans le viseur

Une artère en particulier, nichée au cœur du quartier des Salines, est dans le viseur: l’avenue Hugues-Savorani qui fait la jonction entre le CHPG et l’avenue du Trois-Septembre.

"À toute heure de la journée, des deux-roues prennent l’avenue à contre-sens, alors qu’il y a un sens interdit. Il y a de vrais risques d’accident, confie Xavier Beck, maire de Cap-d’Ail. C’est terminé! Maintenant, ça coûtera 135 euros d’amende et 4 points sur le permis. Il y aura une large communication à ce sujet. C’est valable pour les livreurs, pour les riverains, pour nos amis monégasques qui veulent prendre le raccourci."

Sur le téléphone au volant, l’édile s’est montré tout aussi intransigeant. "Je trouve cela insupportable pour des raisons personnelles que certains connaissent ici. Un ami très cher, avocat, a perdu la vie parce qu’une automobiliste, en face, téléphonait au moment où il la croisait."

Et de conclure: "Ce sont des choses qui ne supportent pas la bienveillance."

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.