“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Béroulf : l’arrivée de la piste prévue en fin d’année

Mis à jour le 30/03/2019 à 10:25 Publié le 30/03/2019 à 10:24
La réunion publique s’est déroulée en présence de la maire, Marie-Christine Thouret.

La réunion publique s’est déroulée en présence de la maire, Marie-Christine Thouret. V.F

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Béroulf : l’arrivée de la piste prévue en fin d’année

Jeudi soir, une réunion publique s’est déroulée à la salle multimédia de Sospel en présence de la maire, Marie-Christine Thouret.

Jeudi soir, une réunion publique s’est déroulée à la salle multimédia de Sospel en présence de la maire, Marie-Christine Thouret. L’objectif était de faire le point sur les travaux de la nouvelle piste de Béroulf Sainte-Sabine et de dévoiler le compte rendu des études géotechniques autour de la zone de glissement.

1 400 km parcourus à pied !

Pour rappel, le 14 avril 2018, un imposant pan de montagne s’est effondré à Sospel. L’incident a alors coupé la route de Béroulf sur 200 mètres, et déversé 200 000 m3 de terre et de roches dans le lit de la Bévéra. Une quarantaine d’habitants se sont alors retrouvés coupés du monde car privés d’accès. De lourds travaux ont été déjà été engagés et c’est maintenant la route qui doit être reconstruite et tout le secteur sécurisé.

Jeudi soir, l’édile a précisé que la fin des travaux de la nouvelle piste - initialement prévus en avril prochain - aura lieu finalement à la fin de cette année. La nouvelle piste sera de 900 mètres de long d'est en ouest sur 4 mètres de large avec une zone de croisement.

Dans la salle, les habitants font part de leurs inquiétudes. Une femme se lève, prend la parole, et parle de « souffrance » à cause des allers et retours quotidiens. Un homme annonce qu’il a parcouru « 1400 kilomètres à pied » depuis la catastrophe.

Malheureusement, tous devront prendre leur mal en patience.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.