“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Belmondo par Belmondo aujourd'hui sur TF1

Mis à jour le 03/01/2016 à 05:07 Publié le 03/01/2016 à 05:07

Belmondo par Belmondo aujourd'hui sur TF1

Accompagné de son fils Paul, l'acteur mythique revient sur les lieux de tournage, dont plusieurs sur la Côte d'Azur, de ses plus grands films. Le documentaire avait été projeté en décembre à Monaco

Dans le cadre de l'émission « Grand reportages », aujourd'hui à 13 h 30 sur TF1, sera diffusé un documentaire exceptionnel de 90 minutes, Belmondo par Belmondo. Jean-Paul Belmondo est revenu en compagnie de son fils sur les lieux de tournage de ses plus grands films. Des comédiens racontent également leurs souvenirs avec « Bébel ».

Le documentaire, qui a été coproduit par Cyril Viguier, avait été projeté le 11 décembre dernier en avant-première au Grimaldi Forum de Monaco, en présence de toute l'équipe dont, bien évidemment, Jean-Paul Belmondo.

Tout a commencé à Cannes

« Tout a commencé en 2011 à Cannes, lorsque mon père s'est vu remettre une palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière, à l'issue de la projection du film hommage de Jeff Domenech, explique Paul Belmondo. J'avais trouvé tout cela très bien, à l'exception du fait que mon père n'y intervenait guère. Je le lui ai dit, mais il a fallu la célébration de ses 80 ans chez Michel Drucker, avec tous ces témoignages d'affection, et un certain nombre de repas familiaux, pour qu'il consente enfin à faire ce documentaire dont il est le maître d'œuvre. »

C'est ce que confirme Jean-Paul Belmondo : « Je n'avais pas envie de parler de moi, mais mon fils me l'a demandé et je l'ai fait pour lui. Si quelqu'un d'autre me l'avait demandé, j'aurais refusé. Donc j'ai voulu faire plaisir à Paul en acceptant. »

L'acteur est retourné à Rio cinquante ans après L'homme de Rio, dans les anciens studios de Cinecittà à Rome, à Paris, en Normandie... Mais aussi sur la Côte d'Azur.

Souvenirs de la Victorine

« Peu de gens s'en souviennent, rappelle Paul, mais l'un des premiers films de mon père, Mademoiselle Ange, avec Henri Vidal et Romy Schneider, avait été tourné en 1959 pendant le Grand prix de Monaco. Les studios de la Victorine demeurent surtout liés pour moi à un souvenir d'enfance, celui du premier tournage auquel j'ai assisté en 1972 : La Scoumoune. Joyeuses Pâques a également été tourné ici, en 1984. Nous avons choisi d'en présenter un extrait, dans lequel on voit la manière dont Georges Lautner réagit à l'une des cascades de mon père. Sa disparition l'a terriblement affecté. »

« Ce qui m'a littéralement fasciné chez lui durant tout ce tournage, c'est sa soif intacte d'action. Aucune nostalgie non plus chez lui, il est dans une acceptation quasi-bouddhiste des choses, même s'il n'en a pas conscience ! » conclut Cyril Viguier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct