“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Beau succès du concours d'orthographe

Mis à jour le 07/03/2018 à 05:03 Publié le 07/03/2018 à 05:03
Les participants au concours d'orthographe avec les organisateurs, correcteurs et élus.

Les participants au concours d'orthographe avec les organisateurs, correcteurs et élus. S.O

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Beau succès du concours d'orthographe

Comme tous les ans, la bibliothèque a organisé un concours d'orthographe ouvert à toutes les générations dans les locaux de l'école élémentaire Jean-Moulin.

Comme tous les ans, la bibliothèque a organisé un concours d'orthographe ouvert à toutes les générations dans les locaux de l'école élémentaire Jean-Moulin.

Une vingtaine de participants, en grande majorité des adultes, s'est prêtée au jeu de la dictée. C'est une lettre écrite par Robert Charlebois qui a été choisie pour l'occasion et dictée par Sandrine Basilico. Un texte complexe agrémenté de nombreux mots inhabituels et de mots composés à accorder (ou pas). Après que des correcteurs bénévoles ont méticuleusement recensé les fautes et évalué les copies, la remise des prix s'est déroulée en présence de l'adjoint à la culture Michel Masseglia. Chez les jeunes, c'est Lina Borronomane, qui est arrivée première suivie d'Alexandra Olharan et Eden Borromane. S'agissant des adultes, le podium était constitué de Amanda Clouard (1e), Chantal Hostiou (2e) et Martine Bracco (3e). Tous les participants ont enfin partagé le verre de l'amitié et la crescente. S.O.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.