“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Battu en demi-finale, Idriss Barkat monte sur le podium

Mis à jour le 02/04/2016 à 05:03 Publié le 02/04/2016 à 05:03
Idriss Barkat se classe troisième boxeur français dans sa catégorie, s'inclinant en demi-finale du championnat de France.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Battu en demi-finale, Idriss Barkat monte sur le podium

Malgré tous les espoirs placés en ce jeune espoir de la boxe monégasque, Idriss Barkat s'est finalement incliné en demi-finale des championnats de France amateurs.

Malgré tous les espoirs placés en ce jeune espoir de la boxe monégasque, Idriss Barkat s'est finalement incliné en demi-finale des championnats de France amateurs. Son adversaire, Djamel Hafani, qui n'est autre que le champion de France 2015 et membre de l'équipe nationale, s'impose sur le fil. Idriss a malheureusement reçu deux avertissements, l'arbitre lui reprochant d'accrocher son adversaire. Mais le combat fut équilibré et le boxeur de la Principauté a impressionné le staff de l'équipe de France ce qui devrait lui permettre d'être très prochainement convoqué pour participer à des stages avec cette équipe.

Fort de cette remarquable médaille de bronze, notre pugiliste se classe quand même 3e Français dans la catégorie des super-légers, confirmant ainsi la notoriété de l'ASM Boxe et l'excellence de sa formation.

Idriss aura l'occasion de faire une démonstration de son talent devant ses supporters, le vendredi 6 mai au Lycée technique et hôtelier au cours du 4e Monaco Boxing Challenge dont on connaîtra bientôt le plateau.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.