“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bataille navale sur le plan d'eau monégasque

Mis à jour le 11/01/2019 à 05:04 Publié le 11/01/2019 à 05:04
Seize pays seront représentés lors de ces quatre jours de compétition.

Seize pays seront représentés lors de ces quatre jours de compétition. YCM

Bataille navale sur le plan d'eau monégasque

Le coup d'envoi de la 10e édition de la Monaco Optimist Team Race a été donné hier. Au total, 64 régatiers de moins de 14 ans, venus de 16 pays différents, s'affrontent jusqu'à dimanche

Il y avait foule hier matin sur le quai Louis-II à l'occasion du premier jour de la Monaco Optimist Team Race. C'est avec des conditions de rêve - un vent de sud-ouest de 12 nœuds stable, un ciel bleu et une mer plate - que 39 courses ont été disputées, soit un tiers du programme prévu.

Cette épreuve, qui a la particularité de confronter des clubs venant du monde entier, accueille deux petits nouveaux cette année : le Visun Royal Yacht, qui signe sa première participation à une régate européenne, et l'équipe nationale américaine, la Team USA.

Monaco et la Finlande en tête

Une chose est sûre, la compétition sera bien présente dans les eaux monégasques jusqu'à dimanche. Le Yacht-club de Monaco a organisé deux jours d'entraînement en amont afin d'accompagner les équipages désireux de se perfectionner. Et cette année, les Finlandais sont de retour et comptent bien grimper sur la première marche du podium. Mais le chemin vers la victoire s'annonce semé d'embûches avec les Suédois du Royal Swedish Yacht Club, champions d'Europe en titre de la discipline.

Pour ce premier jour de compétition, Monaco écrase ses adversaires chinois, qui avaient pourtant remporté les épreuves de qualification sur leur continent, en août dernier.

La Principauté et la Finlande mènent la danse avec un sans-faute. Une réelle performance pour les jeunes Monégasques, qui participaient à leur première épreuve de Team Race face à des équipages aguerris.

Ces courses, qui se déroulent toujours sous forme de match par équipage de quatre Optimist, permettent aux jeunes régatiers de rencontrer d'autres amateurs du même âge, avec une culture et des horizons différents, mais toujours autour d'une même passion : la voile.


La suite du direct