“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Barclays Monaco engagé pour les enfants

Mis à jour le 26/10/2016 à 05:08 Publié le 26/10/2016 à 05:08
Les représentants de la banque ont offert des robots aux enfants hospitalisés du centre cardio-thoracique.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Barclays Monaco engagé pour les enfants

Francesco Grosoli, directeur général de Barclays Monaco, accompagné de Robin Reynolds, directeur des événements de Barclays Londres, viennent de remettre aux enfants hospitalisés au Centre cardio-thoraciques des robots réalisés par des collaborateurs Barclays lors d'un «team building» des plus inédits au caractère humanitaire.

Francesco Grosoli, directeur général de Barclays Monaco, accompagné de Robin Reynolds, directeur des événements de Barclays Londres, viennent de remettre aux enfants hospitalisés au Centre cardio-thoraciques des robots réalisés par des collaborateurs Barclays lors d'un «team building» des plus inédits au caractère humanitaire. En avril dernier, une partie du staff Barclays (Monaco, Dubaï, Suisse, Londres) s'est réunie en plusieurs équipes pour construire des véritables robots de 60 cm, disposant pour cette réalisation originale, d'un peu plus de 2 heures et de 600 pièces. Quatre robots interactifs de ce type et quatre tablettes ont été remis aux enfants hospitalisés.

À cette occasion, en amont du lancement de la No Finish Line 2016, un chèque de 15 000 euros a été remis à Ariane Favaloro, présidente de l'association Children & Future.

Par son action directe et son don financier, Barclays Monaco signe ainsi sa volonté d'aider les enfants gravement malades et de contribuer à leur rendre le sourire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.