“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Avez-vous vu ces boîtes de conserve colorées à Cagnes-sur-Mer?

Mis à jour le 20/03/2021 à 22:11 Publié le 19/03/2021 à 22:00
Cinquante boîtes de conserve ont été installées dans l’hyper centre de Cagnes-sur-Mer.

Cinquante boîtes de conserve ont été installées dans l’hyper centre de Cagnes-sur-Mer. Photo A.D

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Avez-vous vu ces boîtes de conserve colorées à Cagnes-sur-Mer?

L’opération "Stop mégot", lancée par l’association Cagnes zéro déchet, a été lancée ce samedi matin. Le but ? Attirer l’attention des fumeurs et les inciter à ne pas jeter leur cigarette par terre.

Elles sont roses, bleues ou jaunes. Et ont fleuri, ce samedi matin, dans le centre-ville de Cagnes-sur-Mer. Peut-être que ces boîtes de conserve customisées ont déjà attiré votre attention?

Ça tombe bien, c’est le but de l’opération "Stop mégot" du printemps, lancé par l’association Cagnes zéro déchets. Marie-Hélène Laugier, la présidente et Natacha Tinet, la vice-présidente, exposent leur projet.

Le but de l’opération?

Attirer l’œil. Plus précisément, celui des fumeurs qui jettent leur mégot par terre. Et leur faire prendre conscience que : "Jeter son mégot par terre n’est pas un geste normal", pointe Natacha Tinet.

Cinquante boîtes de conserve ont été installées dans le centre-ville de la cité de Renoir : la place De-Gaulle, le cours du 11-novembre, le square Bourdet, l’avenue Hôtel-des-Postes.

Début avril, d’autres seront mises en place sur la promenade du bord de mer [lire ci-contre]. Si, à cet endroit de Cagnes-sur-Mer, les poubelles ne manquent pas, les mégots jonchent, pourtant, les trottoirs.

Et à certains endroits, ils se comptent par dizaine.

Combien de temps va-t-elle durer?

Installés ce samedi matin, ces cendriers revisités resteront pendant quinze jours.

"Le but était d’associer les adhérents de l’association à leur installation mais les mesures sanitaires nous empêchent de nous regrouper".

Dans un deuxième temps, l’idée de Cagnes zéro déchets est d’inciter les adhérents à en faire eux-mêmes et de les mettre dans leur quartier respectif.

L’association n’en est pas à son premier coup d’essai. Une opération similaire avait été lancée pendant les fêtes de fin d’année 2020.

"Ça n’avait pas vraiment fonctionné car nous n’avions pas assez communiqué à ce sujet", constate Marie-Hélène. Avant de pouffer: "Nous avions retrouvé des pièces jaunes dans les conserves, des personnes pensaient que c’était une tirelire pour les fêtes..."

Les particularités de ces cendriers? S’il ne s’agit que de simples boîtes de conserve, le moindre détail a été pensé. Et le design, léché.

Des couleurs prononcées, des motifs qui renvoient à la nature. Elles sont trouées afin de ne pas déborder lorsqu’il pleut.

Une cordelette est accrochée sur le côté pour pouvoir les basculer afin de les vider. Attaché à celle-ci, un petit écriteau plastifié explique l’opération avec un certain sens de la formule.

"J’ai du pot d’être en boîte" ou "Semez des courgettes, pas des cigarettes!"

Participation des enfants

Des enfants de plusieurs écoles Cagnoise ont été impliqués dans cette opération. Sur leur temps périscolaire, des écoliers ont arpenté les cuisines de leur cantine.

À la recherche de boîtes de conserve "géantes".

Au total, une quarantaine a donc été décorée par leurs soins. Elles ont ensuite été présentées aux élus, à l’association et aux animateurs. Le thème : la mer.

Parmi elles, huit seront sélectionnées afin d’être installées sur la promenade de la plage. À compter du 1er avril et pour quinze jours.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.