“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Avec trois nouveaux restaurants en Principauté, le groupe Giraudi n'attend plus que les clients

Mis à jour le 08/06/2021 à 14:42 Publié le 08/06/2021 à 14:42
Avec une cascades de plats libanais, le restaurant "Mezze Mezze" au Portier est une des nouvelles adresses du groupe Giraudi, créée dans la dynamique d’après Covid.

Avec une cascades de plats libanais, le restaurant "Mezze Mezze" au Portier est une des nouvelles adresses du groupe Giraudi, créée dans la dynamique d’après Covid. Photo Fabbio Galatioto

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Avec trois nouveaux restaurants en Principauté, le groupe Giraudi n'attend plus que les clients

Avec trois nouvelles enseignes inaugurées en Principauté et quatre à l’étranger, l’entreprise de restauration mise sur le retour de la clientèle dans les restaurants. Ici et ailleurs.

Le plus dur est-il passé? Le groupe Giraudi veut être optimiste et croire à des jours meilleurs, économiquement devant nous, pour le monde de la restauration.

"Toute cette période est très éprouvante pour nos activités", confirme Riccardo Giraudi, qui du jour au lendemain un jour de mars 2020 a vu ses restaurants fermer leurs portes et son commerce d’exportation de viande prendre un sérieux coup d’arrêt.

À l’aune de l’été 2021, pourtant, son groupe monégasque qui œuvre dans la restauration en Principauté et à l’international semble adhérer à la relance.

Pour preuve: trois nouvelles adresses s’ajoutent au portefeuille du groupe à Monaco, offrant de surcroît, à l’heure des restrictions de voyage, le dépaysement dans l’assiette: direction la Thaïlande avec Tiny Thaï, le Liban avec Mezze Mezze et l’Italie avec Pizz’aria.

Le retour du présentiel

"Au départ, nous avions prévu de ne faire que de la livraison à emporter avec ces types de cuisines que nous avons lancé il y a quelques mois. Mais l’engouement du public pour la livraison est allé avec de nombreux retours de clients qui disaient avoir aussi envie d’un lieu pour se retrouver autour de ces cuisines. La livraison c’est bien, mais le présentiel était attendu", détaille Riccardo Giraudi.

Alors, il a transformé trois de ces locaux pour loger ces nouvelles enseignes dans différents quartiers. Le Tiny Thaï à côté de l’Automobile Club compte sur le travail en cuisine de l’équipe de l’ex Royal Thaï connu par les gourmets de la Condamine.

Ces jours-ci, au Portier, un pop-up s’est développé dans l’ancien restaurant Eqvita de Novak Djokovic pour installer Mezze Mezze que le groupe Giraudi lance avec l’expertise de deux associés Maxime Giaccardi et Albert Nahas.

Riccardo Giraudi, patron du groupe monégasque.
Riccardo Giraudi, patron du groupe monégasque. Photo Dir’Com’

La giro pizza arrive à Monaco

Dans quelques jours, sur le port de Fontvieille à l’emplacement de l’ex-Nacionalista (marque disparue du groupe) ouvrira Pizz’aria. Avec un concept nouveau à Monaco. Celui la "giro pizza" connu en Italie.

Pour un forfait au déjeuner de 18 euros, les parts de pizza seront proposées à volonté. Et amenées sur des plateaux par des serveurs parmi les clients. Seule contrainte: il faut avoir fini la part dans son assiette pour s’en servir une nouvelle.

En parallèle, le groupe relogera en juillet son bar à burgers Gruber’s dans un nouveau local rue Caroline augmenté d’un bar à sandwiches farcis à l’italienne.

Et ensuite? Riccardo Giraudi répète souvent qu’il s’arrêtera là… mais son imagination de concepts de restaurants ne s’arrête jamais vraiment. "Mon idée aujourd’hui est de principalement développer des concepts à exporter à l’étranger. Et d’utiliser Monaco comme un laboratoire pour les tester."

Et déjà de nouveaux projets à l’Est de la Principauté commencent à mijoter...

Les Beef Bar toujours en expansion

Touché mais pas coulé. Si la crise sanitaire a mis un coup à la restauration et au négoce de viande, la marque fleuron du groupe Giraudi, Beef Bar, qui allie les deux, est toujours debout. Et continue à grandir à l’international.

Le projet de New York abandonné

Pour preuve, la nouvelle (et douzième du nom) table de la chaîne monégasque, sera dressée cet été en Sardaigne au sein du somptueux hôtels Cala di Volpe à proximité de Porto Cervo.

Une ouverture qui en appelle d’autres dans les prochaines semaines: Milan en Italie, Doha au Qatar, Riyad en Arabie Saoudite.

Le dernier né de la famille, ouvert à São Paulo "fonctionne très fort" s’enthousiasme Riccardo Giraudi qui pour ce projet brésilien s’est associé avec un régional de l’étape: le pilote de F1, Felipe Massa.

Le credo des restaurants Beef Bar reste le même depuis 2005: s’implanter à la fois dans les grandes capitales mondiales et dans des lieux de villégiature huppés.

Les adresses en témoignent : Paris, Hong Kong, São Paulo, Mexico City, Mykonos, Athènes, Malte, Saint-Tropez, Méribel, Tulum.

Mais finalement, pas New York. La crise a eu raison du projet développé par le groupe depuis plusieurs mois pour s’implanter à Manhattan. Ce sera pour une autre fois.

En attendant, c’est la réouverture d’un fleuron du groupe qui se prépare. Celle du Beef Bar parisien dans le VIIIe arrondissement. Riccardo Giraudi a préféré attendre le 9 juin, et l’autorisation donnée en France d’accueillir du public en salle et non pas seulement en terrasse, pour reprendre du service.

À Paris, le Beef Bar rouvrira ses portes le 9 juin.
À Paris, le Beef Bar rouvrira ses portes le 9 juin. DR

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.