“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Aux origines, le Monte di pieta

Mis à jour le 22/02/2018 à 05:07 Publié le 22/02/2018 à 05:07
Le prêt sur gage  a été inventé en Italie, avant d'être expérimenté puis installé en France.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Aux origines, le Monte di pieta

Création en Italie À Pérouse en 1462, le pays se bat contre les abus de l'usure.

Création en Italie

À Pérouse en 1462, le pays se bat contre les abus de l'usure. Lors d'une prédication, le moine Récollet Barnabé de Terni propose de faire une quête dont le produit serait employé à fonder une banque charitable.

Cette initiative fut favorablement accueillie et un bureau fut ouvert à tous ceux qui, manquant d'argent, trouvèrent à emprunter en donnant un gage de garantie. Cette banque prit pour nom Monte di Pieta.

L'apparition en France en 1577…

Le nombre des Monts-de-Piété s'accroît. À la fin du XVe siècle, il en existe, en Italie, environ 80. En France, Avignon et le Comtat Venaissain alors terre papale et italienne voient s'ériger le 23 avril 1577, le Monti di Pieta de la Congrégation Notre-Dame-de-Lorette.

... puis à Nice

Le Crédit municipal voit le jour à Nice par une ordonnance du 13 décembre 1591 de l'Infante Catherine d'Autriche. L'établissement de deux bureaux d'assistance est placé sous l'autorité de la viguerie du Comté de Nice.

La Révolution amène le Comté de Nice dans le giron de la République. L'ordonnance de 1798, signée par le général Barthélemy Joubert, consacre l'idée et la pérennité du Mont-de-Piété de Nice.

C'est sur ce principe de statut que 266 souscripteurs-fondateurs constituèrent la dotation initiale de l'établissement en réunissant une somme de 141 000 francs à laquelle le gouvernement ajoute 100 000 francs, devant ainsi un actionnaire au même titre que les donateurs et une banque locale.

Le 18 avril 1891, un décret signé par Sadi Carnot ratifie le statut de Mont-de-Piété de Nice.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.