“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Au revoir lieutenant !

Mis à jour le 21/07/2017 à 05:14 Publié le 21/07/2017 à 05:14
Le lieutenant Florie Escudier, entourée du colonel Vinot, du commandant Maumy, de Xavier Beck, maire de Cap-d'Ail et de Jean-Jacques Raffaele, maire de la Turbie.

Au revoir lieutenant !

Lorsqu'elle est arrivée à Cap-d'Ail en 2014, petite gendarmette tout juste sortie de l'école, beaucoup ont haussé un sourcil, se demandant si Florie Escudier aurait la stature pour diriger la gendarmerie et les gendarmes de Cap-d'Ail à Menton et gérer les relations avec l'Italie et Monaco.

Lorsqu'elle est arrivée à Cap-d'Ail en 2014, petite gendarmette tout juste sortie de l'école, beaucoup ont haussé un sourcil, se demandant si Florie Escudier aurait la stature pour diriger la gendarmerie et les gendarmes de Cap-d'Ail à Menton et gérer les relations avec l'Italie et Monaco. Un travail d'autant plus difficile qu'ils ont été marqués par les attentats qui ont touché la France et la région et par une vague migratoire sans précédent.

Trois ans après son arrivée dans la région, le lieutenant a réussi au-delà des espérances des plus critiques, en assurant tout à la fois la bonne cohésion de sa brigade, un service public encore plus proche de la population et des relations avec les autorités locales au beau fixe, avec les maires des communes couvertes et les autorités des pays limitrophes avec lesquels une belle collaboration s'est développée.

Oui mais voilà, il en est des gendarmes comme des touristes : ils ne sont bien souvent que de passage. Et comme beaucoup d'autres avant elle, le lieutenant Florie Escudier a dû rassembler ses souvenirs dans un carton et préparer son déménagement pour une nouvelle affection, beaucoup plus au nord cette fois-ci puisqu'elle intègre désormais la direction générale de la gendarmerie à Issy-les-Moulineaux, à la défense et la sécurité intérieure.

Celle qui a surpris tout le monde par sa force de caractère, son grand professionnalisme, sa disponibilité et sa réactivité sera regrettée à Cap-d'Ail. Mais elle semble promise à un bel avenir.

Pour son départ, c'est au château des Terrasses de Cap-d'Ail que se sont rassemblés « ses » hommes mais aussi toutes celles et ceux qui, pendant trois ans, ont travaillé à ses côtés et la regretteront. Un moment plein d'émotion où le lieutenant Florie Escudier a remis les clefs à son successeur qui prendra ses fonctions à la fin du mois de juillet.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct