Rubriques




Se connecter à

Au Palais, la jeunesse au balcon

Les historiens de la Principauté devraient chercher longtemps dans leurs archives pour retrouver une année de Fête nationale où il y eu autant d'enfants aux balcons du Palais princier.

CEDRIC VERANY Publié le 20/11/2016 à 05:03, mis à jour le 20/11/2016 à 05:03
Dans les bras de leurs parents, le prince héréditaire Jacques et la  princesse Gabriella, qui représentent l'avenir de la famille Grimaldi.
Dans les bras de leurs parents, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, qui représentent l'avenir de la famille Grimaldi.

Les historiens de la Principauté devraient chercher longtemps dans leurs archives pour retrouver une année de Fête nationale où il y eu autant d'enfants aux balcons du Palais princier.

Ce moment de ferveur, acmé des célébrations de la Fête nationale hier midi à Monaco-ville, a été marqué par la présence en force d'une nouvelle génération des Grimaldi, donnant un sacré coup de jeune à la photo de famille.

En première ligne, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella. Les jumeaux princiers, qui fêteront leurs deux ans le 10 décembre ont séduit la foule massée sur la place du Palais. Dans les bras de son père, le prince Jacques s'est même essayé à un salut de la main en direction du public.

 

Des rives bretonnes aux riffs rock

Aux fenêtres du Palais, se sont également présentés Sacha, Raphaël et India, les trois petits-enfants de la princesse Caroline, qui ont regardé avec attention le défilé militaire auquel ont pris part les représentants de la force publique monégasque. Ainsi qu'une délégation de la Marine nationale française, invitée d'honneur, accompagnée par les musiciens bretons du Bagad de Lann-Bihoué.

De la jeunesse, il y a en eu aussi dans l'interlude musical mené par l'orchestre des Carabiniers avec leurs confrères bretons. Depuis quelques années, les musiciens de la compagnie des Carabiniers se sont mis pour mission de dépoussiérer la parade avec des titres pop. Cette année c'était carrément rock quand une guitare électrique a émis un riff pour donner le tempo à l'exécution de Thunderstruck et Highway to Hell d'AC/DC. En osant le duo guitare/cornemuse plutôt réussi. Un choix qui n'est pas dans l'ordinaire du protocole et qui a fait sourire, au balcon, la famille princière.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.