“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Au Brazza, bière belge pour les Bleus

Mis à jour le 10/07/2018 à 05:02 Publié le 10/07/2018 à 05:02
François Vanderlinde, avec son chapeau tricolore. Et comme son nom ne l'indique pas, un supporteur de l'équipe de France !

François Vanderlinde, avec son chapeau tricolore. Et comme son nom ne l'indique pas, un supporteur de l'équipe de France ! Jean-Sébastien Gino-Antomarchi

Au Brazza, bière belge pour les Bleus

« C'est à contrecœur que je choisis de n'accueillir que les Français sur ma terrasse !

« C'est à contrecœur que je choisis de n'accueillir que les Français sur ma terrasse ! », s'exclame François Vanderlinde, propriétaire du Brazza, à Menton. Ce soir, pour la demi-finale, son café sera complet. Sur140 places, plus une seule de libre. Le propriétaire a dû faire un choix. « J'adore les supporteurs belges, le public est super. Malheureusement, c'est une question de sécurité, c'est délicat de mélanger les deux, surtout pour un match en soirée… »

Avec un nom de famille flamand, François pourrait cacher des origines belges mais… Chapeau tricolore et drapeau à la main, le propriétaire supporte les Bleus : « C'est trompeur, mais moi je suis français, fils d'un Hollandais ! Mes clients belges pensent que je suis l'un des leurs », raconte le propriétaire du café de la place Clemenceau.

L'ambiance

au rendez-vous

Parmi les nombreux touristes, le Brazza accueille souvent la communauté belge de Menton : « Ils viennent chez nous parce que nous avons beaucoup de bières belges à la pression. Ils sont surpris ! Et on est le plus gros faiseur de moules et frites de la ville. Et les moules et frites, c'est symbolique ! »

D'ailleurs, le président des Amitiés franco-belges Marcel Bar est un habitué de sa terrasse.

La soirée s'annonce explosive et Le Brazza se prépare à sortir les drapeaux et allumer les trois écrans au coup de sifflet. Pourquoi pas, avec une pinte de bière belge.

L'ambiance est au rendez-vous, promet François Vanderlinde. Et il dévoile : « Si la Belgique gagne, je serai ravi d'accueillir les Rouges pour la finale ! »


La suite du direct