“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Ateliers de sensibilisation pour les enfants et collecte de dons

Mis à jour le 31/10/2017 à 05:29 Publié le 31/10/2017 à 05:29
À gauche : Jeu de société pour découvrir les « Droits de l'enfant ». À droite : atelier santé avec  consultation du nounours.

À gauche : Jeu de société pour découvrir les « Droits de l'enfant ». À droite : atelier santé avec consultation du nounours. S.I.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Ateliers de sensibilisation pour les enfants et collecte de dons

En cette période de vacances scolaires, la cour du Centre de loisirs de Beausoleil s'est transformée en un grand jeu de pistes, animé par différents ateliers, où l'on évoquait de façon ludique, certains apprentissages du quotidien.

En cette période de vacances scolaires, la cour du Centre de loisirs de Beausoleil s'est transformée en un grand jeu de pistes, animé par différents ateliers, où l'on évoquait de façon ludique, certains apprentissages du quotidien. Le CLSH de Beausoleil a en effet accueilli durant toute une après-midi la Fédération des Francas autour d'ateliers éducatifs et de jeux… avec pour principale thématique celle des Droits de l'enfant. Près de 200 enfants entre 3 et 10 ans ont participé avec bonheur et curiosité à de nombreux jeux tout aussi éducatifs que ludiques et spécialement adaptés à leur jeune âge.

Animations sur les soins à donner

Coordonné par Sandra Bourlier, représentante des Francas, aux côtés de Ludovic Hedbaut, directeur de l'Accueil de loisirs de Beausoleil, un ensemble de bénévoles est intervenu pour jouer avec les enfants autour de questions sur la santé, les premiers gestes de secours… Avec les professionnels de santé, chaque enfant vient faire soigner son « doudou » et apprendre à devenir responsable d'autrui. « Mon doudou a mal au ventre », explique Lætitia au stand de l'infirmerie, avant de se rendre après consultation, à celui de la pharmacie, puis du dentiste et même un stand où l'on explique les vaccins. Démonstration également des premiers gestes de secours à l'atelier, cette fois de la protection civile, animé là aussi par un pompier bénévole.

Jeu de société et quiz

Tandis qu'un groupe écoute les histoires racontées par l'association Contes d'ici et d'ailleurs, un autre participe au jeu de société, sous forme de jeu de pistes et quiz avec questions réponses sur la charte des Droits de l'enfant. Autant de découvertes pour amener l'enfant vers la responsabilisation et l'autonomie.

Une belle après-midi en tout cas sous le regard, entre autres, de Jacques Canestrier, élu aux écoles et des animateurs, toujours très investi pour l'épanouissement des enfants. Une illustration de la collaboration existante avec les Francas, structure avec laquelle le Centre de loisirs prépare bien d'autres projets.

Collecte de dons alimentaires aujourd'hui

Les vacances se poursuivent avec une grande sortie Halloween, avec des « petits monstres » de circonstance et surtout le lancement par les enfants d'une action de solidarité. En effet le Centre de Loisirs participe à l'opération nationale « ACM Solidaire » qui consiste à récupérer auprès des habitants de Beausoleil des dons alimentaires et de produits d'hygiène qui seront entreposés dans un coffre réalisé par les enfants eux-mêmes.

Ce coffre customisé est disponible jusqu'à aujourd'hui, place de la Libération, de 9 h 30 à 16 h. Le fruit de la collecte sera intégralement reversé à des associations caritatives et humanitaires (Banque alimentaire, Resto du cœur, Croix-Rouge…).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.