Rubriques




Se connecter à

Association des Portugais de Monaco : 24 bougies soufflées au village

« Il y a maintenant 24 ans que notre association a été créée, c’est au départ surtout pour les jeunes pour ne pas qu’ils traînent dans la rue », livrait dimanche après-midi au village, José Da Costa, le président fondateur des « Portugais de Monaco ».

L.BOXITT Publié le 19/02/2020 à 11:13, mis à jour le 19/02/2020 à 11:13
Le folklore portugais a ses adeptes à Roquebrune !
Le folklore portugais a ses adeptes à Roquebrune ! L.Boxitt

« Il y a maintenant 24 ans que notre association a été créée, c’est au départ surtout pour les jeunes pour ne pas qu’ils traînent dans la rue », livrait dimanche après-midi au village, José Da Costa, le président fondateur des « Portugais de Monaco ».

Le folklore à l’honneur

 

Outre l’aspect éducatif, c’est aussi la transmission de valeurs et de l’identité portugaise dont il est question au sein de ce collectif qui a donc rassemblé ses fidèles pour le 24e anniversaire de l’association. « À ce jour, nous comptons une centaine de membres », glissait encore le président, heureux de voir que son action perdure autour de toutes les générations.

Pour ce qui est de l’animation, on pouvait donc compter sur nos amis lusitaniens qui ont défilé dans le village avant de réaliser une démonstration de danses folkloriques très enlevée avec instruments de musiques traditionnels à l’instar des costumes des danseurs. Sous les yeux du maire, Patrick Césari, présent pour l’occasion. Les participants se sont ensuite retrouvés au sein de la salle Tessarolo pour un « goûter », comme le nomme José Da Costa. Mais c’est bien sûr le partage du gâteau d’anniversaire qui a fédéré les présents. Lesquels ont encore et toujours le Portugal dans leur cœur. Avec ses traditions et ses valeurs ! Le traditionnel festival de folklore portugais est d’ailleurs prévu les 6 et 7 juin sur le parking Jean-Gioan.

À ne pas rater !

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.