“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Association des Amis du Cirque : un prix Patrick Hourdequin pour le prochain New Generation

Mis à jour le 06/08/2016 à 05:09 Publié le 06/08/2016 à 05:09
Les membres de l'association monégasque des Amis du cirque ont tenu leur assemblée générale.	(DR)

Association des Amis du Cirque : un prix Patrick Hourdequin pour le prochain New Generation

Lors de son assemblée générale, l'association monégasque des Amis du Cirque a décidé à l'unanimité de proposer à la Direction du Festival International du Cirque, la création d'un prix « Patrick Hourdequin » pour la prochaine édition de la « New Génération ».

Lors de son assemblée générale, l'association monégasque des Amis du Cirque a décidé à l'unanimité de proposer à la Direction du Festival International du Cirque, la création d'un prix « Patrick Hourdequin » pour la prochaine édition de la « New Génération ».

Suite à sa disparition, la présidence de l'association a été proposée à son épouse « Krinou », qui a accepté avec enthousiasme.

La trentaine de personnes présentes a observé un instant de recueillement en mémoire des victimes des attentats en France, et des membres de l'association disparus.

Après avoir validé les rapports moral et financier de l'année écoulée, l'association a évoqué ses nombreuses activités entre visite au Cirque Piedon en août à Menton, un séjour à Paris en décembre, et bien sûr comme tous les ans, les diverses animations et expositions lors du prochain Festival du Cirque 2 017.

La soirée s'est terminée autour d'un repas estival au Café du Cirque.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct