“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

ASCT Danse : la salle polyvalente transformée en savane africaine !

Mis à jour le 12/07/2017 à 05:29 Publié le 12/07/2017 à 05:29
Melissa et les « classiques supérieurs ».

ASCT Danse : la salle polyvalente transformée en savane africaine !

Mélissa Gelb et ses 50 élèves de l'ASCT Danse - classique & Jazz - âgées de 4 à 15 ans, ont raconté en 4 heures, 2 parties, 9 tableaux et 30 danses, l'histoire de « Simba, roi de la terre des lions ».

Mélissa Gelb et ses 50 élèves de l'ASCT Danse - classique & Jazz - âgées de 4 à 15 ans, ont raconté en 4 heures, 2 parties, 9 tableaux et 30 danses, l'histoire de « Simba, roi de la terre des lions ». La salle polyvalente, où se pressaient leurs parents et amis, ainsi que Laure Chibane, élue représentant le maire, avait été pour partie transformée en savane africaine par le talent créateur de Bernard Gelb, le père de Mélissa.

Et nombre des amis de la jeune femme étaient venus se livrer au jeu de la figuration pour qu'aucun personnage emblématique du film ne manque à la reconstitution autour des ballerines.

Le spectacle s'est ouvert sur le thème de « L'enfant béni » avec une scène émouvante autour d'un vrai bébé. Si l'histoire de Simba, le roi Lion, fut respectée, Mélissa est allée chercher des thèmes musicaux très variés, entre Massiv Attack, Ed Sheeran, Dido, Woodkid, Hans Zimmer, Ludovico Einaudi, Coldplay, Katy Perry, Bjork… Et bien d'autres encore sur lesquels petits rats et danseuses de jazz se sont succédé, parfois en solo, revenant régulièrement dans des costumes différents pour le plus grand plaisir des spectateurs. Avant le grand final, Mélissa a offert au public un solo superbe de force et de grâce, sur « Torn » de Nathan Lanier.

Et, en entrée de seconde partie, les petits rats ont dansé sur Hakuna Matata !

De ce beau spectacle, il reste désormais des souvenirs immortalisés par photos et vidéos et… le décor : de grands panneaux peints figurant la chaleur et l'aridité de la savane, de gros rochers sur structures bois et les restes d'une carcasse d'éléphant... le tout volumineux mais relativement léger. Il est à céder faute de quoi son créateur devra le détruire. Pour faire la place au prochain !

Salut final pour Mélissa et ses 50 danseuses, sur fond de savane africaine, au terme de 4 heures de spectacle.
Salut final pour Mélissa et ses 50 danseuses, sur fond de savane africaine, au terme de 4 heures de spectacle. MEC
Les danseuses ont évolué dans un superbe décor .
De bien jolis tableaux...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct