“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Union sacrée pour protéger l'aire marine du Larvotto

Blaise Matuidi récompensé à Monaco pour son engagement envers les jeunes de banl...

Ils testent des balises low cost pour suivre et protéger des tortues en Martiniq...

Plan transport à Nice, maltraitance dans une crèche, polémique à Pôle Emploi: vo...

Sylvie Esparre intègre la Commission Supérieure des Comptes

Artistes, philosophes et écrivains de Méditerranée réunis au Musée océanographique de Monaco

Mis à jour le 16/03/2018 à 13:11 Publié le 16/03/2018 à 05:11
Le prince Albert II a ouvert les IXes Rencontres internationale Monaco et la Méditerranée présidée par Élisabeth Bréaud, hier matin, au Musée océanographique.

Le prince Albert II a ouvert les IXes Rencontres internationale Monaco et la Méditerranée présidée par Élisabeth Bréaud, hier matin, au Musée océanographique. Photo Charly Gallo / Dir. Com.

Artistes, philosophes et écrivains de Méditerranée réunis au Musée océanographique de Monaco

Les Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée proposent jusqu'à ce soir tables rondes et débats avec des artistes et intellectuels du bassin méditerranéen. Accès libre.

Le Musée océanographique de Monaco: n'est-il pas plus bel écrin pour comprendre la Méditerranée dans ses aspects si contrastés, à la fois tourmentés et idéalisés? C'est là qu'Élisabeth Bréaud, présidente des Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée (RIMM), rassemble depuis hier, et jusqu'à ce soir, de nombreuses personnalités de renom. Autour du thème "Artistes et intellectuels en Méditerranée, leurs places, leurs rôles, leurs défis", tous sont venus animer des tables rondes pour évoquer les multiples facettes d'un bassin qui catalyse le pire et le meilleur (voir programme ci-dessous).

Hier matin, le prince Albert II a ouvert ce colloque en présence de nombreux représentants des institutions monégasques - notamment Marine de Carné-Trécesson, ambassadrice de France à Monaco, Stéphane Valeri, président du Conseil...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct