“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après la joaillerie, la maison Boule se met à la vente d'autos

Mis à jour le 22/07/2016 à 05:01 Publié le 22/07/2016 à 05:01
Des sportives aux antiquités, les amateurs d'autos étaient ravis.

Des sportives aux antiquités, les amateurs d'autos étaient ravis. Photo Michael Alesi

Après la joaillerie, la maison Boule se met à la vente d'autos

La maison de ventes Boule, déjà connue à Monaco pour ses événements autour des bijoux et des montres, a opté cet été pour des lots plus imposants.

La maison de ventes Boule, déjà connue à Monaco pour ses événements autour des bijoux et des montres, a opté cet été pour des lots plus imposants. Hier, le chapiteau de Fontvieille a accueilli 55 voitures de collection, des modèles rares en parfait état mécanique datés de 1957 à 2015.

Le top de la vente ? Une Aston Martin DB5 Vantage de 1964, une rareté que l'on peut par exemple retrouver entre les mains de Sean Connery dans les premiers James Bond. Estimation : 700.000 €.

Mais les prix sont variés et démarrent à 5.000 € pour une Fiat 500. « Pour cette première vente automobile, nous tenions à avoir un large panel pour intéresser le maximum de gens », confie Jason Boule, le directeur.

Adil, un Marocain en vacances avec sa famille, est venu profiter de l'exposition des voitures avant les enchères. « Tous les modèles m'ont tapé dans l'œil. Chacune a un charme spécial. Je suis venu par hasard, mais j'aurais presque envie d'en acheter une, certains prix sont très abordables ! »

Gianluca, lui, est résolu à compléter sa collection de Porsche. « J'en ai déjà une dizaine à la maison, mais cette Speedster de 1955 me fait de l'œil… »

La maison Boule compte bien faire de la vente automobile un rendez-vous annuel en Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct