Après deux étés de travail bénévole, les scouts de Monaco redonnent vie au pont des Mourettes, à Valdeblore

Grâce au travail des scouts de Monaco, le pont qui se trouve à Mollières, sur le chemin vers Isola 2000, a pu être refait à neuf. Il aura fallu deux étés de bénévolat pour que le projet aboutisse.

Article réservé aux abonnés
Danièle Gastaldi Publié le 12/09/2022 à 14:57, mis à jour le 12/09/2022 à 15:36
Le pont des Mourettes inauguré et béni par l’aumônier des scouts de Monaco ce week-end. (Photos DR)

Il faisait partie des ouvrages détruits lors de la tempête Alex. À Valdeblore, le pont des Mourettes de Mollières n’avait pas résisté.

Face à l’ampleur des dégâts, l’association "Mouleirenc" – créée il y a trois ans pour œuvrer à la sauvegarde du patrimoine et à l’aménagement durable du village en plein cœur du parc national du Mercantour – a fait appel aux guides et scouts de Monaco.

 

Après deux étés (2021 et 2022) de travail bénévole sur ce pont, situé sur le chemin qui monte à Isola 2000, l’ouvrage de 11mètres de long en bois de mélèze local a pu être inauguré ce week-end (1) en présence des scouts et de leur aumônier. Sans oublier les voisins italiens de Sainte-Anne-de-Valdieri qui sont venus à pied (6 à 8 heures de marche) assister à la manifestation.

Ces scouts dits "routiers", de 18 à 25 ans, ont mis tout leur cœur et leur énergie à reconstruire bénévolement cet ouvrage dans des conditions techniques souvent compliquées, compte tenu de la topographie du site. Le conseil départemental des Alpes-Maritimes ainsi que la mairie de Valdeblore ont participé à l’achat de petit matériel.

(1) Habitants de Mollières et amis, élus, notamment Carole Cervel, maire de Valdeblore, et membres du conseil municipal, ainsi que le nouveau maire de Valdieri (Italie) ont été accueillis par les membres de l’association Moulierenc présidée par Laurence Dalstein-Richier. Etaient également présents les représentants du parc national du Mercantour.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.