Rubriques




Se connecter à

Après deux ans d'absence, l’écomusée du Train des Merveilles a rouvert pour l'été à Breil-sur-Roya

Situé dans l’ancien dépôt de locomotives du village de la Roya, le musée retraçant l’histoire de la ligne qui relie la Côte d’Azur au Piémont est de nouveau accessible.

La rédaction Publié le 13/06/2022 à 12:00, mis à jour le 13/06/2022 à 11:17
Une partie des bénévoles à l’Ecomusée du « Train des Merveilles » lors du départ d’un bus pour Nice. Photo Michel Braun

Exploré par des milliers de passionnés tous les ans, l’écomusée du Train des Merveilles à Breil vient de rouvrir ses portes pour l’été. Il est ainsi accessible au public tous les jours (sauf le lundi) de 14h à 17h30.

En semaine, des jeunes en service civique assistent les bénévoles. Les dimanches, d’anciens cheminots passionnés sont présents pour faire visiter le site et donner toutes les explications utiles.

Les férus de trains pourront apprécier l’imposante locomotive 141 R "Monument historique" et la maquette de la ligne où circulent les reproductions fidèles des autorails français et italiens du train de la Roya.

Illustration Photo DR.

Vaste opération de réhabilitation

Après les années Covid et la tempête Alex, les bénévoles de l’association - le président Denis Mousiegt et son secrétaire Michel Braun - ont engagé une vaste opération de réhabilitation du site.

 

Avec un objectif clair: proposer un musée de qualité pour le centenaire de la voie ferrée Nice - Coni (Cuneo) en 2028.

Pour ce faire, il est indispensable de réorganiser les collections, et d’accepter le départ de véhicules en mauvais état que l’association n’a pas été en mesure de restaurer au fil des années (bus, remorques d’autorails âgées…).

Certains partiront vers d’autres destinées, certains seront ferraillés. Ce printemps un bus Chausson de 1957 - un modèle identique à ceux qui circulaient entre Breil et Tende dans les années 1960 - est en revanche arrivé, offert par la famille Cheyns-Caudron.

Voyage à Nice pour les autorails

Le jeudi 29 mai, deux imposantes locomotives de la SNCF sont arrivées à Breil. Le lendemain, après de longues manœuvres, elles ont acheminé sur Nice les autorails exposés à l’Ecomusée pour leur faire bénéficier d’une visite sur fosse et de diverses opérations de graissage.

 

La rame est remontée le dimanche. Une analyse de leur état général sera faite avec les techniciens de la SNCF pour examiner la possibilité de les faire circuler occasionnellement dans la Roya, à titre patrimonial.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.