“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Antoine Barbier et Alice Michalkiewicz se distinguent en Champagne

Mis à jour le 24/05/2019 à 10:17 Publié le 24/05/2019 à 10:17
Antoine Barbier, Jacky Ruidavet et Alice Michalkiewicz. 	(DR)

Antoine Barbier et Alice Michalkiewicz se distinguent en Champagne

Deux pensionnaires de l’Urban Sport Center sont revenus victorieux d’un meeting rémois (Champagne).

Deux pensionnaires de l’Urban Sport Center sont revenus victorieux d’un meeting rémois (Champagne). À commencer par Antoine Barbier (70 kg) qui a rencontré un adversaire du club organisateur (Europe Top Team) lequel possède de nombreux athlètes renommés. Ces deux combats (3x3’) ont été placés sous les règles du Pancrace, toutes les frappes étaient autorisées (sauf les coudes aux visages) ainsi que la lutte, les projections et combats au sol avec soumissions.

Maturité tactique

Antoine a fait preuve de pugnacité, de cœur et surtout de maturité tactique. Il faut souligner la qualité pugilistique de son adversaire qui, à plusieurs reprises, a touché sévèrement le Mentonnais occasionnant ainsi l’intervention à deux reprises du docteur. La triste nouvelle apprise quelques heures avant son combat ne l’a nullement empêché de s’imposer. Il a dédié sa victoire à sa marraine partie trop vite. Une saison pleine pour cet athlète qui a également glané une 3e place au championnat de France de Luta Livre.

Un écart de taille

Alice Michalkiewicz (53 kg) a rencontré quant à elle une adversaire parisienne plus grande de 23 cm ! Forte de ses deux dernières victoires et de son titre de vice-championne régionale de Grappling, Alice est rentrée très vite dans ce combat, ne laissant nullement son adversaire, Clémence Folléa, trouver le rythme et la bonne distance pour la contrer. Le premier round a été gagné largement par la Mentonnaise, plus mobile et plus précise. Le second fut beaucoup plus discuté. Le temps d’utiliser la minute de repos pour ajuster la tactique et Alice remportait haut la main le 3e et dernier round.

Une victoire d’équipe avec le travail du coach qui a assuré l’aspect nutrition, la préparation physique en plus de la formation technique. L.B.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct