Rubriques




Se connecter à

Antigone, de Thèbes à Monaco

Pour la première fois depuis sa création en 1939, le Studio de Monaco a présenté la pièce Antigone, de Jean Anouilh, au Théâtre des Variétés.

Publié le 29/11/2018 à 05:04, mis à jour le 29/11/2018 à 05:04
Antigone : une première depuis la création du  Studio de Monaco.	(DR)
Antigone : une première depuis la création du Studio de Monaco. (DR)

Pour la première fois depuis sa création en 1939, le Studio de Monaco a présenté la pièce Antigone, de Jean Anouilh, au Théâtre des Variétés. Les premières représentations des 23 et 24 novembre ont reçu un accueil chaleureux de la part d'un public attentif et sensible à la mise en scène de Bernard Vanony. Ce fut en effet un pur moment d'émotion et d'authenticité.

 

Ce texte remarquable, tant par la simplicité de ses mots que par la force de son propos, a été porté par une Antigone (interprétée par Philippine Salvo) qui a su tenir en haleine la salle entière. La mise en scène précise, ciselée de main de maître, à la fois sobre et si délicatement décalée par endroits, a marqué le tempo des sentiments exprimés par les protagonistes entre amour, tristesse, résistance et résignation.

Le « Chœur », campé par Pierre Cellario, nous a présenté les personnages parmi lesquels Créon, Roi de Thèbes (Bernard Vanony), Ismène, sœur d'Antigone (Christel Revel), Hémon, fiancé d'Antigone (Florent Ferrété), la Nourrice (Christine Garcia) et le Garde (Patrice Delaye), sans oublier Cyril Denaux, Guillaume Planel, Glenn Terrin et le petit Page, Alessandro Bondurri (9 ans) nouvel élève du Studio de Monaco. Tous ces comédiens amateurs ont fourni un travail hors pair. La technique était assurée par Jacques Burnouf.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.