“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Amnesty International : un bus pour encourager l'accueil des réfugiés en France

Mis à jour le 17/04/2018 à 05:17 Publié le 17/04/2018 à 05:17
L'antenne d'Amnesty international à Menton a installé son bus « I welcome » jusqu'à ce soir à Menton. L'association sera dans plusieurs autres villes du département cette semaine.

L'antenne d'Amnesty international à Menton a installé son bus « I welcome » jusqu'à ce soir à Menton. L'association sera dans plusieurs autres villes du département cette semaine. S.W

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Amnesty International : un bus pour encourager l'accueil des réfugiés en France

Alors que le projet de loi « asile et immigration » est débattu dans l'Hémicycle, Amnesty International continue son combat pour sensibiliser le public à l'accueil des réfugiés.

Alors que le projet de loi « asile et immigration » est débattu dans l'Hémicycle, Amnesty International continue son combat pour sensibiliser le public à l'accueil des réfugiés. Depuis hier et jusqu'à ce soir, le bus « I welcome » fait escale sur l'esplanade Francis-Palmero de Menton. « Depuis juin 2017, nous avons parcouru toute la France pour expliquer l'importance d'accompagner les migrants, notamment dans leur démarche de demandes d'asile », résume Jean-Jacques Delorme, responsable de l'antenne mentonnaise d'Amnesty international. Et Martine Landry, l'une des membres d'ajouter : « A la frontière entre Menton et Vintimille, nous avons constaté de nombreuses irrégularités, précise la militante qui sera bientôt jugée pour délit de solidarité après avoir aidé deux migrants mineurs. Comme l'atteinte à la protection des droits de l'enfant, la privation arbitraire de liberté ou de solliciter un droit d'asile… »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.