“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Amazon nous a donné le temps et les moyens

Mis à jour le 18/06/2018 à 05:19 Publié le 18/06/2018 à 05:19
Tom Clancy's Jack Ryan est une série produite par Amazon.

Tom Clancy's Jack Ryan est une série produite par Amazon. J.-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Amazon nous a donné le temps et les moyens

Carlton Cuse (Lost : les disparus, Le flic de Shangaï, Nash Bridges) et Graham Roland (Lost, Prison Break) sont les créateurs de la série Tom Clancy's Jack Ryan, diffusée en avant-première mondiale en ouverture du Festival TV de Monte-Carlo 2018.

Carlton Cuse (Lost : les disparus, Le flic de Shangaï, Nash Bridges) et Graham Roland (Lost, Prison Break) sont les créateurs de la série Tom Clancy's Jack Ryan, diffusée en avant-première mondiale en ouverture du Festival TV de Monte-Carlo 2018.

Pour vous situer un peu, Jack Ryan est un personnage de fiction, analyste de la CIA, créé par l'écrivain américain Tom Clancy. Pour des raisons diverses, Jack Ryan se retrouve sur le terrain. Sujet central : la lutte contre le terrorisme. Une thématique un peu éculée à la télé américaine, mais ça n'effraie pas Graham Roland : « Cela dépend de la façon dont on fait les choses. Les bonnes histoires sont toujours de bonnes histoires. On a pris le temps et les ressources nécessaires pour en construire une très bonne. »

Avec, en plus des personnages musulmans positifs : « Nous tenions à ne pas objetiser les personnages musulmans. Nous avons mis au point toute une palette de personnages de confession islamique, et il y a des bons et des méchants, comme dans la vraie vie », complète Carlton Cuse.

L'intrigue a une dimension géopolitique qui nécessite des tournages partout dans le monde : Montréal, Washington DC, quatre villes du Maroc, Paris et Chamonix. Avec de grosses cascades et des bombes un peu partout. Des muscles, de la sueur, des armes et plein de paysages différents, donc de gros moyens. Très gros. Et qui ne viennent pas d'un studio traditionnel, mais d'Amazon Prime Video, la plateforme de vidéo à la demande du géant américain du e-commerce. « Ce sera la plus grande série d'Amazon Prime Video. Ils vont faire une programmation plus large pour un public international, ils n'en ont jamais fait un secret. Et Tom Clancy's Jack Ryan est un premier pas. »

Car depuis quelques années, la donne change progressivement dans le petit écran, et les plateformes de streaming comme Netflix ou Amazon ont commencé à produire leurs propres contenus : « Il y a 5 ans, Netflix a investi 300 millions de dollars, aujourd'hui ce sont 7 milliards. Amazon a investi 5 milliards, et Apple aussi s'engage dans cette voie-là. Dans les années à venir, ce sont eux qui vont devenir les références. Je ne crois pas que la diffusion télé soit enterrée. Mais cela évolue très rapidement et les plateformes vont devenir la forme dominante de diffusion », confie Carlton Cuse.

Les plateformes de streaming sont des producteurs aux coutumes différentes.

« Les principales différences c'est l'argent et le temps. Amazon nous a donné tout le temps nécessaire pour mettre la série au point. Nous n'avions pas de deadline ou de date de diffusion de première à respecter. Nous avons eu toutes les ressources pour aller dans le monde entier et pour suivre les exigences de la franchise. »

Et il faut bien reconnaître que les séries produites par ces nouveaux trublions sont bien loin de la qualité Drôles de Dames, Mission : Impossible, ou même Pour L'Amour du Risque. Aujourd'hui, une série ressemble plus à un très long métrage de cinéma saucissonné en une poignée d'épisodes. Et pour cause : « Il semble qu'il y a une convergence avec le cinéma. Quand Netflix met 90 millions de dollars pour un film avec Will Smith diffusé en streaming, cela montre bien que ces deux médias sont en train de fusionner. Les plateformes de streaming mettent l'argent et le temps pour s'assurer que tout est bâti comme les films de cinéma d'autrefois. »

Une convergence qui s'explique par les mêmes raisons qui ont fait le succès des séries : « Aujourd'hui au cinéma, il y a des films indépendants et des blockbusters. Il y a un énorme vide entre ces deux univers. Ce sont les séries télé qui remplissent ce vide. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.