“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Alpes-Maritimes : une dette moyenne supérieure au national

Mis à jour le 17/02/2016 à 05:12 Publié le 17/02/2016 à 05:11
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Alpes-Maritimes : une dette moyenne supérieure au national

Le nombre de dossiers de surendettés baisse dans les Alpes-Maritimes comme au niveau national.

Le nombre de dossiers de surendettés baisse dans les Alpes-Maritimes comme au niveau national. De 4 023 en 2014, il est tombé à 3 937 dossiers recevables en 2015. Selon Didier Collet, directeur de la succursale Banque de France de Nice, et son adjointe Stéphanie Lange-Gaumand, « les raisons de cette baisse sont multiples. Mais nous pouvons citer par exemple l'amélioration du cadre législatif avec la loi Lagarde ainsi que la loi bancaire. Ceci a favorisé une responsabilisation croissante des emprunteurs et des prêteurs ».

Compte tenu du contexte azuréen, le coût de l'immobilier pourrait apparaître comme un facteur essentiel dans la spirale du surendettement. Pour Didier Collet, il n'y a pas de lien évident : « La dette moyenne est très légèrement supérieure à la moyenne nationale sans que l'on puisse pour autant établir une corrélation avec le prix de l'immobilier. »

L'évolution du surendettement dans les Alpes-Maritimes au cours des dernières années est sensiblement comparable à celle observée au niveau national. « Le dispositif est désormais bien connu de nos concitoyens, qui savent à quel point il est essentiel de faire appel à la Banque de France au moindre signe de surendettement », notent Didier Collet et Stéphanie Lange-Gaumand.

Comment opère la Banque de France ? Pour l'institution, il ne s'agit pas d'opposer emprunteurs et prêteurs « mais bien au contraire de trouver et mettre en place des solutions qui conviennent à tous ».

À noter que la Banque de France tient régulièrement des permanences dans différentes villes du département, à l'attention des personnes en situation de surendettement.

Pour connaître les lieux et les horaires, se renseigner auprès des mairies ou des CCAS, ou directement auprès de la succursale niçoise, 14 avenue Félix-Faure, 04.93 13.54.00.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.