“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Alliance conclue entre le CHPG et l'IM2S

Mis à jour le 20/02/2018 à 05:09 Publié le 20/02/2018 à 05:08
Signature de convention hier matin entre les directeurs des deux établissements : Gérard Luccio et Patrick Bini.

Signature de convention hier matin entre les directeurs des deux établissements : Gérard Luccio et Patrick Bini. Charly Gallo / Dir. Com.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Alliance conclue entre le CHPG et l'IM2S

L'hôpital et la clinique orthopédique privée entament un partenariat qui va conduire à l'installation de toute l'activité de l'IM2S à terme, dans le nouveau CHPG

Dix heures hier matin. En quatre paraphes posés au-dessous d'un document officiel, le CHPG et l'IM2S ont lié leurs destins. La signature de cette convention est une première entre les deux établissements, l'hôpital public et la clinique orthopédique privé de l'avenue d'Ostende, qui devrait aboutir par l'intégration de la seconde dans le premier.

Une suite logique, en somme, depuis que l'État est devenu actionnaire majoritaire de l'IM2S en janvier 2011, en injectant 6 millions d'euros pour éviter la banqueroute à cet établissement de soins privés de 36 lits, ouvert en 2006.

« Les structures de soins en Principauté doivent travailler en réseau, de manière efficace », explique Didier Gamerdinger, conseiller-ministre des Affaires sociales et de la Santé, qui a appelé cette convention de ses vœux « dans un souci de cohérence, pour la recherche du haut niveau ».

Une offre enrichie pour l'hôpital

Concrètement, l'IM2S est appelé à intégrer le CHPG, lors de la livraison du nouveau bâtiment. « Les activités de l'IM2S seront regroupées à l'hôpital, confirme Patrick Bini, le directeur du Centre hospitalier Princesse-Grace. Cette intégration est un travail de longue haleine, qui permettra d'augmenter notre offre de soins en orthopédie. »

En effet, dès son ouverture, l'Institut monégasque de médecine et chirurgie sportive avait choisi d'orienter ses spécialités sur le domaine musculaire et articulaire.

La marque IM2S va disparaître au profit d'un service de chirurgie orthopédique boosté au sein du futur CHPG. Le personnel non médical de la clinique privée doit être réintégré dans les effectifs de l'hôpital. Pour le personnel médical, la démarche sera similaire : « Au cas par cas, des médecins souhaiteront, ou pas, être intégrés au service public. »

Aujourd'hui, la clinique représente un volant de 105 postes. « Nous avons le souci de renforcer l'attractivité dans ce domaine pour les patients, avec cette offre orthopédique commune », note Gérard Luccio, directeur général de la clinique et cosignataire de la convention. « Mais, précise Céline Caron, présidente déléguée du conseil d'administration, il y a la volonté de préserver ce que l'IM2S a construit sur le plan médical. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.