“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Alexandre Maniloff à la tête de la JCEM

Mis à jour le 31/01/2019 à 05:14 Publié le 31/01/2019 à 05:14

Alexandre Maniloff à la tête de la JCEM

Pour l’année 2019, il sera le visage de la Jeune chambre économique de Monaco.

Pour l’année 2019, il sera le visage de la Jeune chambre économique de Monaco. Alexandre Maniloff vient d’être élu président de la JCEM pour 2019. Une suite logique pour cet entrepreneur, installé depuis quinze ans en Principauté où il a créé l’agence de communication Kromyk.

Celui qui fut directeur des jeux de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer a choisi la Principauté par amour, en épousant une Monégasque. Il entend aujourd’hui « rendre au pays ce qu’il m’apporte au quotidien ».

L’accent sur l’entrepreneuriat

L’accent qu’il veut donner à son mandat ? Celui d’un accompagnement des jeunes entrepreneurs.

« Depuis plusieurs années, nous avons des challenges pour encourager des projets et lancer des entreprises. Aujourd’hui, j’entends ouvrir une réflexion pour savoir ce qui les motive à créer ou pas leurs entreprises à Monaco et évoquer les problématiques qu’ils peuvent rencontrer », explique le nouveau président, membre de la JCEM depuis 2014, qui veut pousser l’attractivité. « Il faut être dans un esprit plus participatif et comprendre ce que les membres candidats viennent chercher au sein de notre mouvement. »

Dans cette optique, les événements phares de la JCEM seront le start-up week-end (du 24 au 26 avril), puis le concours de création d’entreprises dont les inscriptions ouvrent au mois de mars.

Enfin, Alexandre Maniloff entend poursuivre la cérémonie des trophées de l’entreprenariat en fin d’année, après une première édition initiée en 2018.


La suite du direct