“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Alexandre Debanne toujours dans la course

Mis à jour le 16/01/2020 à 10:17 Publié le 16/01/2020 à 10:17
Alexandre Debanne pilote un buggy Canam X3 Turbo. Rencontre à Menton qui accueillait les vérifications administratives et techniques.

Alexandre Debanne pilote un buggy Canam X3 Turbo. Rencontre à Menton qui accueillait les vérifications administratives et techniques. Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Alexandre Debanne toujours dans la course

L’ancien animateur participe à l’Africa Eco Race, un rallye parti de Monaco en direction du Sénégal. Organisateur du Raid Amazones, il reste un passionné de voyages et de belles mécaniques

Il a marqué une génération de téléspectateurs. Dans les années 1990, Alexandre Debanne, biberonné à la radio, est l’une des figures montantes du paysage audiovisuel français. Son visage au teint hâlé apparaît dans la petite lucarne à l’heure des Vidéo Gag et autres Roue de la Fortune. L’homme est prometteur, charismatique et d’aucuns lui promettent un avenir radieux dans le milieu. Un grave accident de moto, en 1996, vient stopper l’ascension. Un mal pour un bien, dira-t-il plus tard. Alexandre Debanne se focalise sur les choses simples de la vie, ses passions : le voyage et les sports. Il ne reviendra d’ailleurs à la télévision que pour animer des émissions en lien avec celles-ci. Créateur du Raid Amazones en 2001 et amateur de rallyes-raids (1), le presque sexagénaire pilote un buggy Canam X3 turbo, estampillé Atlas for Men : 175 chevaux sous le capot et 700 kg à la balance pour engloutir plus de 6 000 bornes entre Monaco et le lac Rose au Sénégal.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.