“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Alexandra Valetta-Ardisson inaugure sa permanence de députée

Mis à jour le 12/12/2017 à 05:16 Publié le 12/12/2017 à 05:16

Alexandra Valetta-Ardisson inaugure sa permanence de députée

Sans micro ni pupitre.

Sans micro ni pupitre. À la bonne franquette. Samedi matin, Alexandra Valetta-Ardisson a inauguré sa permanence de députée de la 4e circonscription à Sospel au numéro 8 de l'avenue Jean-Medecin. Passé les traditionnels remerciements, la députée En Marche a rappellé les débuts difficiles.

En compagne, « sans aucun élu à mes côtés ». Avant de causer de l'avenir, s'adressant à la population.

« Sospel est à la croisée des vallées »

« Aujourd'hui, plusieurs d'entre eux sont ici. Au-delà de toute étiquette politique, on est capable de travailler ensemble dans votre intérêt. Cela n'a pas de prix. »

Alexandra Valetta-Ardisson a de nouveau justifié son choix, tranchant avec les dernières mandatures, d'implanter sa permanence à Sospel.

« Ceux qui me demandent pourquoi Sospel ? Je leur dis qu'ils n'ont pas compris comment je fonctionne. On n'est pas là pour des arrangements entre amis. Pas là pour assurer une réélection dans cinq ans. On est là pour travailler avec vous, pour vous, pendant les cinq années à venir (...) Un habitant de Contes ou de Tende vaut autant qu'un habitant de Menton, de Roquebrune ou de Beausoleil. La valeur des individus va bien au-delà de ce qu'ils valent électoralement. Sospel est à la croisée des vallées de la quatrième circonscription. »

La députée a ensuite présenté son équipe de permanence. Tout en précisant que les permanences mobiles sur le littoral et les Paillons continueront.

« C'est à moi d'aller à la rencontre des habitants et pas à eux de faire une longue route. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct