“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Albert Croesi: "Les travaux supportent toujours beaucoup de reproches à Monaco"

Mis à jour le 27/11/2020 à 14:22 Publié le 27/11/2020 à 14:17
Albert Croesi: "Les résidents d’Hélios sont sur le chemin du retour".

Albert Croesi: "Les résidents d’Hélios sont sur le chemin du retour". Photo M. A.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Albert Croesi: "Les travaux supportent toujours beaucoup de reproches à Monaco"

Il veut être l’homme du bon sens et du pragmatisme. Albert Croesi, trait d’union entre les usagers et le gouvernement, essaie de concilier impératifs de développement et qualité de vie.

La covid n’a pas eu raison des chantiers. Aussi, conjuguer travaux et qualité de vie, durant une période où la population reste très présente chez elle, est une obligation.

Albert Croesi, le conseiller interministériel auprès du ministre d’État pour le Plan National du Logement des Monégasques, le Cadre de Vie et des Relations avec les Usagers, dresse le tableau d’une Principauté aux nuisances contenues.

La rue Plati est-elle toujours aussi bruyante?
La réfection intégrale des réseaux de la rue Plati reste un gros chantier de voirie. Mais elle arrive presque à son terme. Là, il est vrai que le bruit a considérablement gêné les habitants de la rue. Aussi, l’ensemble des riverains du chantier ont reçu la visite de la Direction des Travaux Publics qui est en train de procéder au remplacement des fenêtres d’époque par des fenêtres à double vitrage, très isolantes. Pour l’immeuble des Mélèzes, l’Administration des Domaines procédera tel que prévu, au remplacement des ouvrants dès le début de l’année. Les riverains du chantier Ida seront ainsi un peu plus "protégés" du bruit.

Les résidents et Monégasques se plaignent-ils toujours autant des nuisances liées aux chantiers?
Il y a différents chantiers à ciel ouvert qui sont plus ou moins perturbateurs. Mais il faut reconnaître que pour ce qui concerne les grands chantiers, les entreprises répondent avec sérieux aux demandes de réduction de nuisances qui leur sont faites par le gouvernement. Elles mettent en place des mesures relativement efficaces de réduction de bruit. Cela peut sembler n’être "jamais assez", mais des efforts sont faits en termes d’organisation des tâches et en acquisition de nouveaux matériels moins bruyants. Nous parlons souvent des chantiers publics, mais de très nombreux chantiers privés sont également en cours. Ils représentent, en nombre, la plus grande partie des chantiers en Principauté. Ceci dit, je ne suis pas de ceux qui reprochent aux promoteurs qui les réalisent d’en tirer des profits, et pense plutôt que nous devons retenir qu’ils sont essentiels à la bonne santé économique de Monaco. Pour autant, les mêmes règles d’exécution des travaux leur sont imposées et ils sont sous le contrôle permanent des services de l’État qui veillent à ce que celles-ci soient respectées. À ce jour, hormis leur impact visuel, nous ne pouvons pas dire qu’ils sont sources de gros problèmes.

"Résidents et les usagers de la Principauté réalisent globalement la nécessité de ces travaux"

Aux nuisances, les travaux de voirie ajoutent des problèmes de circulation…
La réalisation des travaux supporte toujours beaucoup de reproches. Ils sont forcément générateurs de nuisances, plus ou moins pénibles. Mais ceux-ci ne sont jamais entrepris sans que ce soit dans un but d’amélioration. Je reste convaincu que les résidents et les usagers de la Principauté réalisent globalement la nécessité de ces travaux. La volonté de faire de Monaco une ville connectée, impose par exemple des aménagements sur l’espace public. Il ne s’agira toujours que de chantiers, petits en taille et en durée. Ils pourront amputer pendant quelques jours une partie des trottoirs. Les récents travaux de réseaux sur l’avenue Albert II n’ont pas engendré de plaintes. Preuve d’une grande application des entreprises à respecter les règles qui leur ont été fixées.

Pourtant l’année dernière, les travaux de voirie du boulevard du Jardin Exotique avaient exaspéré la population.
Nous avions, c’est vrai, reçu beaucoup de plaintes. Il faudra pourtant bientôt terminer ces travaux. Leur programmation sera probablement faite durant les périodes de vacances scolaires, à partir de février, périodes un peu plus allégées en termes de circulation.

"Les résidents monégasques pourraient privilégier les transports en commun"

La circulation, une autre nuisance difficile à combattre.
Nous devons tout faire pour la rendre le plus fluide possible mais nous ne pouvons pas nous plaindre si Monaco est une ville qui vit, et qui attire des touristes et des milliers de salariés. Malgré sa taille, Monaco est une grande ville et toutes les grandes villes connaissent des problèmes de circulation. Aussi, en particulier pendant ces périodes de grands travaux, s’il est plus facilement admis que les travailleurs pendulaires utilisent leur véhicule, les résidents monégasques pourraient peut-être privilégier les transports en commun, ou l’un des 80 ascenseurs publics et 40 escaliers mécaniques pour se déplacer. Ceux-ci permettent de se rendre d’un endroit à l’autre en très peu de temps sans avoir à gravir de marches. La circulation en serait d’autant plus allégée… et les résidents auraient la fierté d’avoir, en quelque sorte, contribué au développement de "leur" Principauté.

Qu’a apporté la mise en place de la Cellule d’information Cadre de Vie – Urbanisation de la Ville?
La cellule, grâce au travail de la Direction de la Communication, permet de renseigner les Usagers et les Résidents, en instantané, sur ce qui se passe sur l’ensemble de la Principauté. Cette cellule permet à plusieurs services d’échanger les informations, le tout en partageant ces données avec le Conseil national.
Je coordonne cette cellule en tentant de faire prédominer le bon sens et la recherche constante de solutions pragmatiques. En complément des applications numériques "Urban Report" et "Your Monaco" mises en ligne par le gouvernement, elle contribue au fait que nous recevons moins de plaintes. Ce qui confirme qu’une fois renseignés, les résidents ont du bon sens et font preuve de plus de tolérance.

Albert Croesi: "Cela peut sembler n’être "jamais assez", mais des efforts sont faits en termes d’organisation des tâches et en acquisition de nouveaux matériels moins bruyants."
Albert Croesi: "Cela peut sembler n’être "jamais assez", mais des efforts sont faits en termes d’organisation des tâches et en acquisition de nouveaux matériels moins bruyants." Photo F. N.
2021: la promesse d’une seconde vie pour les Jardins d’Apolline et Hélios

Peut-on dire un mot des Jardins d’Apolline et de Hélios, deux de vos gros dossiers?
Concernant les Jardins d’Apolline, 3 des 4 blocs ont été réintégrés. Ne restent à revenir que les résidents du bloc A, pour lesquels les réaménagements débuteront en février 2021 pour se terminer au 3e trimestre 2021.
Les résidents d’Hélios, quant à eux, sont sur le chemin du retour. Tous auront retrouvé leur "chez eux", parfaitement réhabilité, à la fin du mois de mars 2021.

Le Souverain confirmait dans notre édition du 19-Novembre avoir demandé à son gouvernement de poursuivre le programme du Plan National pour le Logement des Monégasques. Où en est ce programme?
Grâce à la volonté du Prince, la livraison de plusieurs centaines d’appartements, prévue dans les toutes prochaines années, apportera un grand bol d’air aux familles en attente d’attribution d’un logement correspondant à leurs besoins. Chacun peut vérifier que la première tour de Testimonio prend chaque jour un peu plus de hauteur pendant que les fondations de la deuxième tour sont en passent d’être terminées. Les chantiers du Grand Ida et de Honoria sont en pleine progression et, à l’heure qu’il est, nous pouvons penser que les dates de livraison annoncées seront respectées. Les résidents du Bel Air que je suis en train de déloger pour permettre la reconstruction d’un nouvel immeuble bien plus grand coopèrent avec beaucoup de gentillesse. Je sais qu’il n’est jamais agréable de déménager. Pour certains résidents, souvent âgés, c’est un moment douloureux. Quoi qu’il en soit, je m’emploie à accompagner "mes relogés" dans toutes les phases du processus de relogement et, une fois les immeubles terminés, je les ramènerai chez eux dans les conditions promises par le gouvernement.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.