“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Alain Poggi : le départ d'un vrai patriote

Mis à jour le 11/10/2016 à 05:08 Publié le 11/10/2016 à 05:08
	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Alain Poggi : le départ d'un vrai patriote

Nous avons appris ce week-end le décès d'Alain Poggi, président de l'UNC AFN, section Beausoleil, Monaco, Cap-d'Ail, depuis 1966 - exactement 50 ans cette année.

Nous avons appris ce week-end le décès d'Alain Poggi, président de l'UNC AFN, section Beausoleil, Monaco, Cap-d'Ail, depuis 1966 - exactement 50 ans cette année. Il était aussi vice-président du Groupement départemental de l'UNC. Sous sa présidence, la section Beausoleil - Monaco - Cap-d'Ail est passée de 56 à 680 adhérents à son apogée. À l'heure actuelle, cette section reste la première du département avec environ 260 membres.

Alain Poggi était l'un des « piliers » de la reprise en main du Foyer du Poilu. C'était son bébé, pour lequel il a consacré tout son temps et toute son énergie. Beaucoup de visiteurs y venaient pour le voir, lui.

Alain Poggi, considéré comme un « monument » dans le monde combattant, était à l'origine de plusieurs manifestations sociales au Foyer, comme les colis de Noël pour les enfants des Harkis de Breil-sur-Roya, l'accueil à deux reprises du ministre des Anciens Combattants de l'époque, Pierre Pasquini. En outre, il avait participé à la construction du monument en l'honneur du « Dallas Lady », sur les sommets de la Ceva, à Fontan.

Passionné d'histoire, il avait une immense connaissance notamment de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre d'Algérie, à laquelle il a participé. Qu'il pleuve ou qu'il vente, Alain Poggi était présent à toutes les commémorations. Pour son équipe, il était un « vrai patriote ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.