“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Affichage et meetings politiques : les trois listes ont tiré au sort

Mis à jour le 28/01/2018 à 05:12 Publié le 28/01/2018 à 05:12
Primo ! a été la première à coller ses affiches, hier matin. Horizon Monaco et Union Moégasque ont attendu la nuit.

Primo ! a été la première à coller ses affiches, hier matin. Horizon Monaco et Union Moégasque ont attendu la nuit. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Affichage et meetings politiques : les trois listes ont tiré au sort

Les trois listes en lice pour les élections nationales ont tiré hier matin au sort, en mairie, leur emplacement sur les panneaux d'affichage publics ainsi que le soir de leur dernier meeting.

Les trois listes en lice pour les élections nationales ont tiré hier matin au sort, en mairie, leur emplacement sur les panneaux d'affichage publics ainsi que le soir de leur dernier meeting.

Sur les panneaux, de gauche à droite, c'est Primo ! (1), Horizon Monaco (2) et Union Monégasque (3).

Aussitôt après le tirage au sort, la liste de Stéphane Valeri a été la première à coller ses trente et une affiches à travers la ville.

UM et HM ont attendu le soir ; la liste de Béatrice Fresko-Rolfo nous ayant précisé qu'elle considérait « plus correct de faire cela la nuit tombée.»

Pour les derniers meetings de campagne, c'est Horizon Monaco qui démarre le mercredi 7 février, suivi d'Union Monégasque le jeudi 8 et Primo ! le 9. « À l'occasion du tirage au sort en Mairie des dates des derniers meetings de la campagne officielle, je veux dire aux Monégasques, la date du scrutin approchant, qu'il est important qu'ils participent massivement à l'élection du 11 février, a souligné Stéphane Valeri dans un communiqué de presse. D'abord pour témoigner de leur attachement à leur Pays et à ses Institutions, mais aussi pour donner au Conseil national une grande légitimité. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.