“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Accord signé avec une green compagnie kazakh

Mis à jour le 30/07/2018 à 05:10 Publié le 30/07/2018 à 05:10

Accord signé avec une green compagnie kazakh

La signature d'une convention a acté tout récemment la collaboration entre la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Centre International des technologies vertes et des projets d'investissements du Kazakhstan - IGTIC.

La signature d'une convention a acté tout récemment la collaboration entre la Fondation Prince Albert II de Monaco et le Centre International des technologies vertes et des projets d'investissements du Kazakhstan - IGTIC.

Bernard Fautrier, vice-président de la Fondation Prince Albert II de Monaco et Rapil Zhoshybayev, président de IGTIC au Kazakhstan, ont procédé à la signature d'un accord de partenariat, marquant leur volonté commune d'œuvrer en faveur d'une économie durable.

L'IGTIC accompagne la transition énergétique du Kazakhstan, pour atteindre les objectifs ambitieux, fixés par le plan d'action national Kazakhstan 2050, prévoyant notamment une réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050, ainsi qu'une baisse de 25 % de la consommation électrique du pays d'ici à 2 020.

Coopération technique et scientifique

Concentrant ses missions en Asie Centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizistan, Tadjikistan et Turkménistan), puis plus largement en Iran, Afghanistan, Mongolie et Azerbaïdjan, l'IGTIC travaillera au référencement des technologies innovantes et durables pouvant être déployées, et contribuera à l'échange de bonnes pratiques, ainsi qu'à l'amélioration de la législation en place.

La Fondation échangera ainsi avec l'IGTIC au travers d'une coopération technique et scientifique en matière de suivi des projets, d'organisation de conférences, tables rondes et symposiums sur des thématiques environnementales liées à la transition énergétique, la croissance verte et la préservation de la planète.

La signature de cette convention s'est déroulée en présence de Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les Relations Extérieures et de la Coopération, Bibigul Khakimzhanova, directeur adjoint du département des Affaires Extérieures de l'IGTIC et de Andrey Kashechkin, consultant pour l'IGTIC.


La suite du direct