“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Accident de tracteur à Saorge : Christine Sic n'a pas survécu

Mis à jour le 29/05/2018 à 05:06 Publié le 29/05/2018 à 05:06
Adjointe au maire de Saorge, Christine Sic était très impliquée dans la vie du village.

Adjointe au maire de Saorge, Christine Sic était très impliquée dans la vie du village. L.O.

Accident de tracteur à Saorge : Christine Sic n'a pas survécu

Toute la vallée de la Roya, et le village de Saorge en particulier, sont plongés dans une infinie tristesse depuis ce dramatique accident survenu dimanche en fin de matinée, et dans lequel deux enfants du pays ont trouvé la mort.

Toute la vallée de la Roya, et le village de Saorge en particulier, sont plongés dans une infinie tristesse depuis ce dramatique accident survenu dimanche en fin de matinée, et dans lequel deux enfants du pays ont trouvé la mort.

Tous deux nés à Fontan et Saorge, Serge Franca et Christine Sic, parents de trois enfants, étaient connus et appréciés de tous. Dimanche dernier, alors qu'ils allaient chercher du bois avec l'un de leurs deux fils, ils ont été mortellement blessés sur un sentier étroit du vallon de Castou, après que leur tracteur agricole et sa remorque les ont fait chuter dans la rivière de la Bendola, quinze mètres en contrebas.

Serge est mort sur le coup, écrasé par l'engin, tandis que sa femme Christine - transportée en urgence absolue en début d'après-midi par l'hélicoptère de la Sécurité civile Dragon 06 jusqu'à l'hôpital Pasteur de Nice - n'a pas survécu.

Elle est décédée dans la nuit de dimanche à lundi.

Leur fils a pu s'extraire de l'engin et est sorti indemne.

Au lendemain de ce tragique accident, toute la vallée est en émoi et a du mal à faire face à cette nouvelle, qui endeuille deux familles implantées dans la Roya depuis des générations.

Issue d'une famille de bergers, Christine Sic était adjointe au maire de Saorge, en charge de l'agriculture, de la forêt, des relations avec le parc du Mercantour et surtout de la vallée du Caïros - qui se trouve en face du village et où elle résidait.

Très émue, Brigitte Bresc, le maire du village, a souligné « l'implication constante » de cette élue, « très active dans de nombreux domaines et notamment au niveau social et à l'école… Dans notre petite équipe, elle faisait toujours preuve d'efficacité, de rigueur et d'humour… » a-t-elle pu seulement dire. Christine Sic, qui était dans sa cinquantième année, avait été éleveur avec son frère à Tende, mais elle s'était lancée récemment dans une nouvelle activité de maraîchage, depuis sa chère vallée du Caïros.

Son mari, Serge, originaire de Tende-La Brigue, était passionné de chasse.

Âgé d'une cinquantaine d'années, il avait une entreprise de maçonnerie à Saorge et travaillait avec l'un de ses fils.

Serge et Christine laissent trois enfants de 26, 24 et 20 ans.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct