“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

À Roquebrune, du jamais vu en cinquante ans

Mis à jour le 31/10/2018 à 05:15 Publié le 31/10/2018 à 05:14

À Roquebrune, du jamais vu en cinquante ans

La tempête Adrian a charrié d'importantes quantités de galets sur l'avenue Robert-Schumann, en bord de mer. Des scènes très surprenantes pour les riverains de ce quartier surtout résidentiel

L'avenue Robert-Schumann de Roquebrune-Cap-Martin a changé de visage. Un tapis de galets recouvre la route du bord de mer. Ici, la tempête Adrian a charrié des dizaines et des dizaines de petits rochers jusqu'au bitume. Un peu avant midi, hier, Valérie Riou, la gérante du Paradis de la Glace, contemple l'artère couverte de pierres qui sépare son commerce de la plage. Pour elle, aucun dégât à déplorer, « par chance ». Mais la scène surprend beaucoup.

« On a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct