“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

A Monaco, Venturi veut tenter un record à 600 km/h

Mis à jour le 07/09/2017 à 05:23 Publié le 07/09/2017 à 05:22
Année après année, Venturi accélère.

Année après année, Venturi accélère. Venturi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, Venturi veut tenter un record à 600 km/h

Du 20 au 24 septembre, avec Gildo Pallanca-Pastor, les équipes monégasque et américaine de Venturi seront à Bonneville (USA) pour tenter de battre leur propre record de 549 km/h

487 km/h en 2009, 495 km/h en 2010 et un record de vitesse à 549 km/h en 2016. Venturi est dans les starting-blocks et espère aller encore plus loin, ce mois-ci, avec un objectif à 600 km/h.

Du 20 au 24 septembre, sur l'immensité blanche du lac salé de Bonneville - une plaine de 260 km2 dans le nord-ouest de l'Utah, aux États-Unis, les organisateurs de records de vitesse viennent du monde entier et enchaînent les performances entre juillet et fin septembre, seule période où le climat offre, a priori, des conditions optimales.

Objectif ultime : dépasser le thermique

Il y a d'abord eu la Speed Week en août, qui a rassemblé pas moins de mille participants. Un tour de chauffe en quelque sorte pour Venturi puisque cette 69e édition établit des records américains non homologués par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Côté palmarès, l'entreprise monégasque a affiché 549,43 km/h, et 576 en vitesse de pointe. Pour obtenir les 549,43 km, les organisateurs calculent la moyenne de deux passages sur un mile central. Elle est donc forcément nettement inférieure à la vitesse maximale de VBB-3, le bolide monégasque.

Année après année, Venturi accélère. 600 km/h, l'objectif 2017, est « une vitesse que n'a jamais atteint un véhicule électrique », explique Delphine Biscaye. La chef de projet poursuit : « En thermique, le record est autour de 738 km/h et même 1 200 km/h pour des véhicules à turbine, sorte de jets sur roues. Mais dans notre catégorie, nous sommes les plus rapides. »

Mais déjà, Delphine Biscaye explique l'ambition de Venturi. « L'objectif, en fait, est de montrer que nous pouvons concurrencer le thermique. Nous avons ce véhicule depuis cinq ans et devrons poursuivre nos développements pour augmenter la puissance. » Alors, même si depuis 2009, le bolide a évolué, il s'agira certainement d'imaginer un autre véhicule pour dépasser les 738 km/h.

Mais Venturi n'avance pas trop vite. Le 18 septembre, les six salariés de Venturi Monaco rejoindront l'équipe américaine, avec leur leader Gildo Pallanca-Pastor, pour accompagner et soutenir Roger Schroer, pilote officiel du Venturi Buckeye Bullet Racing depuis le premier record. Membre du Club de 300 miles composé des 60 pilotes du monde qui ont franchi la barrière des 300 miles par heure (482,8 km/h), il connaît le défi à relever.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.