Rubriques




Se connecter à

À Monaco, les soignants du CHPG soutenus avec... 100 kg de chocolats

La Fondation Flavien a remis, jeudi dernier, 90 pièces et un immense œuf en chocolat pour soutenir le personnel soignant du Centre Hospitalier Princesse-Grace à l’occasion des fêtes de Pâques.

Marie Cardona Publié le 04/04/2021 à 15:39, mis à jour le 04/04/2021 à 15:40
Les œufs seront distribués ce vendredi dans les services. Photo Jean-François Ottonello

"Nous avons souhaité répondre à l’appel de la directrice du CHPG, Benoîte de Sevelinges, qui, il y a quelques semaines, s’inquiétait du manque de soutien envers les soignants alors que la crise ne faiblit pas", confie Denis Maccario, président de la Fondation Flavien.

L’association, qui œuvre pour la lutte contre les cancers pédiatriques et les maladies rares, a donc remis(*), jeudi dernier, 90 pièces en chocolat pour tous les personnels de l’établissement. "Des lapins, des cocottes, des œufs, des écureuils d’un kilo chacun. Et un méga œuf de 3,4 kg décoré de cœurs qui sera exposé au self pour être partagé."

Pas de répit pour les soignants

Des gourmandises commandées auprès de la chocolaterie Marcellin, basée à Levens, et qui ont demandé un travail de titan. "Cinq jours de travail, de 8 h à 18 h", pour dire merci au personnel en première ligne pendant la crise, explique le chocolatier Jérôme Marcellin.

 

Car, si le soutien était manifeste l’année dernière au son des applaudissements à 20 heures, c’est moins le cas aujourd’hui.

"Parfois la colère qui peut être ressentie vis-à-vis des restrictions sanitaires se répercute sur les institutions hospitalières, note Benoîte de Sevelinges. Il y a 2 700 personnes dans cet établissement. Elles sont sollicitées 24 heures/24 par le Covid. Un petit moment de détente, une pensée, cela fait vraiment du bien."

Les œufs en chocolat ont été distribués vendredi dans les services.

(*) S’associent à cette action l’Association Princesse Paloma, La vallée des anges et Élise Princesse Courageuse.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.