“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Monaco, les reliques de la martyre Sainte Dévote authentifiées

Mis à jour le 26/01/2017 à 05:11 Publié le 26/01/2017 à 08:30
L'œuvre est présentée dans l'église Sainte-Dévote.

A Monaco, les reliques de la martyre Sainte Dévote authentifiées

À l'occasion de sa célébration ce jeudi, les scientifiques ont rendu leurs conclusions mercredi sur les reliques de la martyre. Attestant qu'il s'agit bien d'ossements d'une jeune femme

Il l'a avoué en souriant hier. Quand en 2015, le père Deltreuil, curé de la cathédrale, a voulu passer au crible scientifique les reliques de sainte Dévote, l'archevêque Bernard Barsi était soucieux. « Notre foi ne repose pas sur les reliques mais elles nous permettent de comprendre, de vénérer, d'asseoir nos croyances. C'était un risque que nous prenions en allant demander des vérités scientifiques » confesse l'archevêque. Ceci tuera cela, écrivait Victor Hugo dans Notre Dame de Paris pour confronter l'évolution de la pensée portée par la science face à la religion.

« Heureusement, sainte Dévote était avec nous et la science rejoint la foi dans ce cas », lance Bernard Barsi. Car les...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct