“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

A Monaco, les festivités de fin d'année résistent face aux restrictions sanitaires

Mis à jour le 10/11/2020 à 15:43 Publié le 10/11/2020 à 15:55
Le carrousel est un des très rares manèges qui résistent à la Covid, sur l’esplanade du port Hercule, du 4 décembre au 3 janvier.

Le carrousel est un des très rares manèges qui résistent à la Covid, sur l’esplanade du port Hercule, du 4 décembre au 3 janvier. archive N.-M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, les festivités de fin d'année résistent face aux restrictions sanitaires

La mairie de Monaco, habituellement très impliquée en cette période de l’année pour rendre la fin de l’année joyeuse, tente de conjuguer restrictions sanitaires et activités de loisirs

Entre la foire attractions, la Fête nationale et le village de Noël et sa célèbre patinoire, la mairie de Monaco concentre toujours ses efforts en cette période pour proposer en fin d’année un enchaînement de rendez-vous joyeux.

Mais en ce moment, c’est plutôt une cascade d’annulations qui est annoncée: la piscine Saint-Charles et l’Hercule Fitness Club sont fermés depuis le dimanche 1er novembre, pas de spectacle de Dani Lary samedi dernier salle Léo-Ferré, pas de feu d’artifice pour la Fête du prince, pas de marché de Noël, et même pas de Jardin exotique en travaux depuis cet été.

Voici pour le lot des mauvaises nouvelles. Mais le maire Georges Marsan essaie d’adapter l’offre culturelle et les services de la commune à la situation de crise sanitaire. Ainsi, par exemple, la rentrée des élèves de l’Académie de musique aura lieu après-demain avec de nouveaux horaires.

Tablettes et plateaux-repas pour les seniors

Ainsi, les rendez-vous programmés sont adaptés aux circonstances. Pour les plus âgés, la mairie est particulièrement attentive. Car si Monaco évite le confinement, la circulation du coronavirus encourage les personnes âgées à très peu sortir depuis mars dernier.

"Le service Seniors est très à l’écoute, explique le maire. Nous avons annulé les sorties et largement diminué les activités au club Le Temps de vivre. Une trentaine de tablettes ont été offertes par la No Finish Line et l’abonnement à internet par Monaco Telecom. Nous assurons la mise en service. C’est là que le rôle de l’auxiliaire de vie est prépondérant. Il y a actuellement sur le terrain 32 auxiliaires de vie pour 70 bénéficiaires (certains 24 heures sur 24) et 28 aides au foyer pour 220 bénéficiaires."

Autre prestation qui a un succès grandissant depuis mars: la livraison de repas à domicile. "C’est un service que les gens ne connaissaient pas. Nous avons créé un besoin. Ce service permet également de rompre l’isolement."

Avant le confinement, environ 145 repas étaient livrés, de mi-mars à mi-mai environ 400 et actuellement 200.

La patinoire, puisqu’en plein air, est autorisé pour un mois au lieu de trois. La jauge sera certainement réduite.
La patinoire, puisqu’en plein air, est autorisé pour un mois au lieu de trois. La jauge sera certainement réduite. Cyril Dodergny
La patinoire du 4 décembre au 3 janvier

Le village de Noël, dans une version très réduite, sera installé du 4 décembre au 3 janvier.

"Les forains ont été avertis il y a plusieurs semaines de l’impossibilité de faire une animation comme d’habitude, explique le maire Georges Marsan. Ils savent que les manèges, les boutiques et les restaurants ne sont pas autorisés. Nous avions annoncé un stand de crêpes et gaufres. Nous ne pouvons pas l’accueillir. Nous maintenons le village de Noël avec la patinoire et quatre attractions pour les enfants : pêche aux canards, carrousel, un nouveau manège "balade en caribou" et un autre en forme de sapin. Tout a été décidé en accord avec le gouvernement."

La patinoire, qui est habituellement installée jusqu’en mars, sera démontée le 3 janvier.

Renseignements : +377.93.15.06.02.

École supérieure d’arts plastiques : pas de cours du soir

Compte tenu de l’heure du couvre-feu fixée à 20 heures, les cours du soir proposés au public amateur par l’École supérieure d’arts plastiques (ESAP) - Pavillon Bosio sont annulés. Il s’agit de "Reliure et édition": le lundi de 17h à 20h; "La céramique": le lundi et mardi de 18h15 à 20h45 et le mercredi de 18h30 à 21 heures; "2D/ 3D": le mardi de 18 à 20 heures; "Le dessin": le mercredi de 18h30 à 21 heures; "La peinture": le jeudi et le vendredi de 18h à 20h30.

En revanche, les cours qui ont lieu dans la journée (mercredi après-midi et samedi) sont, quant à eux, maintenus.

Rens. : +377.93.30.18.39.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.