“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A Monaco, le bassin de Fontvieille s'est refait une beauté pour 800.000 euros

Mis à jour le 02/09/2020 à 19:16 Publié le 02/09/2020 à 19:12
Dans la roseraie Princesse-Grace, le bassin a été complètement réaménagé. Une nouvelle promenade s’offre aux visiteurs qui viennent observer canards et poissons.

Dans la roseraie Princesse-Grace, le bassin a été complètement réaménagé. Une nouvelle promenade s’offre aux visiteurs qui viennent observer canards et poissons. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, le bassin de Fontvieille s'est refait une beauté pour 800.000 euros

Les travaux auront duré un an. Le bassin a été redessiné pour faciliter la promenade et un système de filtration écologique rend l'eau transparente.

Le bassin de Fontvieille et sa mare aux canards ont eu droit, ces derniers mois, à une véritable remise en beauté.

Le chantier, qui a démarré en août 2019, a conduit à une refonte complète de l’aspect du bassin où les visiteurs peuvent à nouveau admirer canards et poissons.

À la place d’une petite margelle en béton qui entourait la mare, le bassin offre désormais à ses visiteurs une vraie promenade autour de la mare.

Adapté aux personnes en fauteuil roulant mais aussi aux enfants en poussette, le ponton est fait de bois de bambou. Un choix 100 % écologique, qui a un impact négatif sur l’environnement.

Le bambou met seulement cinq ans à pousser, contrairement à un arbre plus exotique, qui met entre vingt et trente ans.

La nouvelle promenade encadre le bassin qui, lui aussi, a subi quelques aménagements.

Outre la nouvelle passerelle qui permet désormais un accès sur l’eau, un système de filtration de la mare permet aux habitants de cette étendue d’eau de vivre dans un espace plus sain.

"Le biotope revit"

Dans un local presque invisible pour les visiteurs, d’énormes pompes dessalent l’eau de mer pour ne pas utiliser l’eau du réseau. Une alternative écologique qui, à terme, permettra à l’eau filtrée d’être réutilisée pour arroser les plantations de la roseraie.

Ce système de filtration est une aubaine pour les tortues, poissons, cygnes et canards qui vivaient jusque-là, dans une eau trouble.

"Alors qu’auparavant l’eau était stagnante et opaque, aujourd’hui on peut même apercevoir des libellules ainsi que d’autres insectes qui viennent cohabiter avec les animaux déjà présents. Le biotope revit enfin depuis la fin des travaux", confie Timothée Roche, le concepteur de ce nouvel espace.

Le projet a coûté 800.000 euros à la Principauté. Un budget "maîtrisé", afin de faire de ce bassin un endroit plaisant, écologique et durable.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.