Rubriques




Se connecter à

À Monaco, la mairie incite ses salariés au covoiturage à travers une application

En signant un partenariat avec l’application Klaxit, ce sont 750 employés qui pourront user de cette application pour partager les trajets en voiture domicile et travail.

Cedric Verany Publié le 28/04/2021 à 08:00, mis à jour le 27/04/2021 à 18:51
Le maire a signé, mardi matin, l’adhésion de la mairie à l’utilisation de cette application de covoiturage disponible depuis septembre 2020 en Principauté. Photo Jean-François Ottonello

C’est une carte à jouer. Encadrée par la Mission pour la Transition Énergétique, la mairie a acté, ce mardi matin, son ralliement à l’application Klaxit.

Mise en service en septembre dernier en Principauté, l’application– leader en France pour le covoiturage entre le domicile et le travail– entend lutter sur le phénomène d’un seul passager par voiture sur les axes encombrés de circulation matin et soir.

Cette solution de partager le trajet à plusieurs, l’équipe communale entend l’inciter auprès de ses 750 employés.

"La majeure partie vient de la région niçoise et a tendance à prendre sa voiture, pas les transports en commun. Et beaucoup sont demandeurs de solutions", assure le maire Georges Marsan.

 

Améliorer les trajets

"Il y a quelques années, une première expérience de covoiturage avait moyennement marché. Aujourd’hui c’est bien organisé, bien encadré", promet-il.

La démarche colle à la préoccupation de l’air du temps. "L’environnement fait partie des priorités du conseil communal, renchérit Marjorie Crovetto-Harroch, adjointe au maire en charge du cadre de vie. Cette signature, c’est un pas en avant qui affirme notre volonté d’améliorer le trajet domicile/travail de notre personnel. Et cette application tombe parfaitement, elle met en relation des gens qui travaillent au même endroit".

Concrètement, des employés de la mairie pourraient partager le même véhicule pour faire un trajet commun. C’est l’esprit de l’application Klaxit. L’utilisateur s’inscrit comme passager ou conducteur.
Le conducteur qui propose un parcours, à un horaire défini est rémunéré par l’application: 10 centimes d’euros par kilomètre et par passager.

 

Le passager peut choisir parmi différents projets proposés par des conducteurs de la mairie ou autre, en amont ou à la dernière minute.

Le soutien du fonds vert gouvernemental à ce projet rend pour le moment les trente premiers kilomètres quotidiens gratuits.

Une distance qui correspond à 80 % des pendulaires qui viennent chaque jour en Principauté.
Amorcée en septembre dernier, l’utilisation de l’application en Principauté enregistre pour l’heure environ 1.300 trajets par mois. Un début timide mais prometteur...

Le chiffre - 9.300

Comme le nombre de salariés de la Principauté qui se sont déjà abonnés à l’application Klaxit.

La mairie est la 26e entité à rejoindre le groupe d’entreprises et d’institutions incitant les salariés à utiliser le service.

Un service ouvert à toute personne dont le trajet a pour origine ou destination Monaco, qu’elle soit employée d’une des entreprises partenaires ou non.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.