“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

A Monaco, il écrit des vidéos pour rendre hommage aux femmes

Mis à jour le 08/03/2017 à 11:40 Publié le 08/03/2017 à 05:18
Adrien Rebaudo écrit, depuis chez lui à Monaco, environ trois vidéos par semaine.

Adrien Rebaudo écrit, depuis chez lui à Monaco, environ trois vidéos par semaine. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, il écrit des vidéos pour rendre hommage aux femmes

Adrien Rebaudo est photographe à Monaco. Amateur de courts-métrages, il s'adonne depuis plusieurs mois à l'écriture de vidéos bien particulières

Virago. Ce terme ne vous dit peut-être rien, mais il était utilisé au Moyen-Âge pour désigner une femme aux allures d'homme. C'est ce nom, remis au goût du jour, qu'Adrien Rebaudo et Aude Gogny-Goubert ont choisi de donner à leur nouveau projet.

Le concept est simple: "Faire des vidéos de 3 minutes pour parler de femmes inspirantes qui ont changé le monde à leur échelle", précise Adrien. Né en septembre 2016, le projet Virago s'est concrétisé le 25 janvier dernier avec la publication sur Youtube d'une première vidéo sur Olympe de Gouges. On y voit la comédienne Aude Gogny-Goubert dans le rôle d'une présentatrice, mais aussi du personnage dont elle parle.

"Ce n'est pas vraiment un dialogue mais plutôt un échange qui n'a pas de suite. Aude présente le personnage qui va lui-même ajouter un commentaire. On a en fait une suite d'informations qui va s'enchaîner dans la bouche des deux personnages."

Et l'auteur insiste: "Ce ne sont pas des sketchs mais plutôt une narration qui prête à sourire."

"Un féminisme tranquille"

Ce projet est le fruit d'une longue amitié entre les deux coauteurs: "Nous nous sommes connus il y a 10 ans sur le tournage de l'un de mes courts-métrages, Aude était comédienne."

Ils décident très vite de collaborer ensemble. En septembre 2016, ils se jettent à l'eau.

"Aude avait déjà une chaîne de vidéos et elle voulait parler des femmes car ça manque énormément sur Youtube qui est, il faut bien le dire, un déversoir de haine", poursuit Adrien.

Ils décident alors de créer Virago pour parler de femmes inspirantes mais surtout plus ou moins inconnues: "On évite les personnages trop connus comme Marie Curie ou Simone Veil. Il s'agit de rendre hommage aux femmes oubliées dans les livres d'Histoire."

Bien plus que de simples vidéos pédagogiques, Virago se veut aussi féministe: "C'est un féminisme tranquille, on n'est pas contre les hommes mais avec eux. J'en suis la preuve!", confie Adrien.

Passionné de recherches et d'Histoire, il passe beaucoup de temps sur internet, mais également en bibliothèque: "La bibliothèque de Monaco m'aide vraiment beaucoup. Nous avons même prévu un événement le 19 juin prochain en rapport avec Virago."

Quant à l'écriture en elle-même, elle peut prendre 15 à 20 h: "Tout dépend du personnage."

Cumulant entre 20 000 et 50 000 vues, les vidéos Virago sont un véritable succès ! Rendez-vous sur la chaîne d'Aude GG.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.